1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes reculent, le commerce et les résultats pèsent
Reuters18/07/2019 à 11:33

LES BOURSES EN EUROPE RECULENT À L'OUVERTURE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes baissent jeudi dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques face aux inquiétudes sur les tensions commerciales tandis que le rythme de publications de résultats d'entreprises s'accélère.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,67% à 5.534,14 points vers 8h50 GMT. À Francfort, le Dax recule 0,98%, pénalisé par la baisse du groupe SAP après ses résultats et prévisions. À Londres, le FTSE cède 0,63%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,78%, le FTSEurofirst 300 de 0,51% et le Stoxx 600 de 0,53%.

Le moral du marché continue de souffrir des propos de Donald Trump qui a déclaré mardi que le chemin était encore long vers un accord commercial avec la Chine et s'est dit prêt à taxer pour 325 milliards de dollars (290 milliards d'euros) de produits chinois supplémentaires si nécessaire.

Les investisseurs craignent que les tensions sur le commerce aient un impact négatif sur les résultats trimestriels des entreprises.

"La faiblesse du marché pourrait bien être accentuée par les résultats décevants de Netflix, publiés (mercredi) après la fermeture des marchés américains", ajoute également Michael Hewson chez CMC Markets.

Le titre perdait 10% en après-Bourse, le pionnier du streaming vidéo ayant gagné presque deux fois moins d'abonnés payants que prévu.

Selon "Livre beige" sur l'état de la conjoncture publié mercredi par la Réserve fédérale, l'économie des Etats-Unis a néanmoins continué de croître à un rythme "modeste" ces dernières semaines et ses perspectives sont "généralement positives" malgré les incertitudes liées aux tensions commerciales.

Du côté des indicateurs, les ventes au détail britannique ont rebondi contrairement aux attentes des économistes en juin, ce qui permet à la livre sterling d'accroître légèrement ses gains.

Le reste de l'agenda macroéconomique sera américain avec les inscriptions au chômage et l'indice "Philly Fed" d'activité manufacturière dans le nord-est du pays, à 12h30 GMT.

VALEURS

L'indice Stoxx des valeurs technlogiques signe la plus forte baisse sectorielle (-2%) affecté par les prévisions décevantes de SAP qui ne voit pas de nette amélioration de ses marges avant l'année prochaine.

Le spécialiste allemand des logiciels professionnels perd 5,96%, de loin la plus forte baisse du Dax. Il s'achemine vers son plus net repli en une séance de ces 10 dernières années.

Dans son sillage, les autres valeurs de services informatiques reculent à l'instar de Capgemini (-1,76%) et de Dassault Systèmes (-2,21)%, les deux plus fortes baisses du CAC.

Les valeurs du luxe sont également délaissés à l'image des suisses Givaudan (-2,8%) et de Richemont (-0,7%) après leur résultats. Kering perd 1,75% à Paris.

A la Bourse de Londres, le groupe de prêt-à-porter en ligne Asos chute de 12,87% en raison d'un nouvel avertissement sur son bénéfice annuel.

En tête du Stoxx 600, l'éditeur de jeux Ubisoft gagne 4,06% à la faveur d'un chiffre d'affaires trimestriel meilleur que prévu.

EN ASIE

A Tokyo, l'indice Nikkei a perdu 1,97%, à un plus bas de trois semaines, affecté par les faibles résultats des entreprises américaines et par une nouvelle baisse des exportations japonaises au mois de juin, sous l'effet des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, ses deux principaux marchés à l'exportation.

En Chine, le CSI 300 des grandes capitalisations a perdu 0,95%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini mercredi en repli dans un climat alourdi par les incertitudes commerciales sur fond de démarrage poussif de la saison des résultats trimestriels des entreprises américaines.

L'indice Dow Jones a cédé 0,42%, le S&P-500 a perdu 0,65% et le Nasdaq Composite a reculé de 0,46%.

Aux valeurs, l'une des baisses les plus spectaculaires est revenue à CSX, numéro trois du transport ferroviaire aux Etats-Unis (-10,27%) après avoir publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes et abaissé sa prévision de chiffre d'affaires annuel en raison de la faiblesse de ses activités liées au commerce.

TAUX

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat américain sont en légère baisse, toujours affaiblis par des anticipations d'assouplissement monétaire, des incertitudes sur le commerce et des statistiques décevantes dans le secteur immobilier aux Etats-Unis.

Le rendement des Treasuries à 10 ans recule à 2,054%, après avoir atteint au début de séance un creux d'une semaine, à 2,035.

En Europe, le 10 ans allemand est en légère baisse, à -0,304%.

CHANGES

L'indice dollar recule (-0,17%) face à un panier de devises de référence avec le repli des rendements obligataires américains..

L'euro en profite pour remonter à 1,124 dollar mais les gains de la monnaie unique restent limités à l'approche de la réunion de la Banque centrale européenne la semaine prochaine.

La livre sterling gagne, quant à elle, gagne 0,4% face au dollar, soutenue par un rebond inattendu des ventes au détail britanniques en juin. La devise s'éloigne ainsi d'un creux de 27 mois touché la veille face aux craintes persistantes d'un Brexit sans accord.

PÉTROLE

La baisse des cours du pétrole se poursuit au lendemain de l'annonce par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'une augmentation des stocks de carburant aux Etats-Unis.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule de 0,33% à 56,59 dollars le baril et le Brent de mer du Nord cède de 0,14% autour de 63,5 dollars.

(Édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.17%
Euronext Paris +0.39%
Euronext Paris -0.72%
Euronext Paris -1.62%
LSE -0.56%
XETRA -0.85%
FTSE Indices -0.90%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer