Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes reculent, la Fed a jeté un froid

Reuters06/04/2017 à 09:59

LES MARCHÉS EUROPÉENS EN BAISSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi au lendemain du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui a clairement évoqué la possibilité d'une réduction de son bilan avant la fin de l'année tandis que certains de ses membres jugeaient élevées les valorisations des actions.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,65% à 07h30 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,65% et à Londres, le FTSE abandonne 0,85%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,64%, le FTSEurofirst 300 0,58% et le Stoxx 600 0,59%.

Dans les "minutes" du Federal Open Market Committee (FOMC) de mars, la Fed explique que pour la plupart des participants, "un changement dans la politique de réinvestissement du Comité serait vraisemblablement approprié plus tard dans l'année". En clair, la banque centrale pourrait cesser dans les prochains mois de réinvestir le produit des titres qu'elle détient lorsqu'ils arrivent à échéance, une première étape dans la réduction de son bilan, qui représente actuellement quelque 4.500 milliards de dollars (4.200 milliards d'euros).

De plus, le compte rendu de la réunion de mars précise que "certains participants ont jugé les cours des actions assez élevés au regard des critères standard de valorisation".

Wall Street a abandonné tous ses gains après la publication du document pour finir dans le rouge, le Standard & Poor's 500 terminant en repli de 0,31%. Parallèlement, les rendements des bons du Trésor ont nettement reculé, toutes échéances confondues, au plus bas depuis fin février.

La réaction boursière a été plus marquée à Tokyo, où le Nikkei a cédé 1,4% et touché son plus bas niveau depuis début décembre. L'indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon abandonne pour sa part 0,76%.

Pour Felicity Emmett, économiste de la banque ANZ, "les achats d'actifs des banques centrales et leurs autres largesses assurent un soutien clé aux marchés depuis près d'une décennie. Relever le taux des 'fed funds' d'un quart de point de temps en temps, c'est peu de choses comparé à l'éléphant dans le magasin de porcelaine que représente le bilan."

En Europe, le secteur financier est l'un des premiers affectés par le repli général des actions: l'indice Stoxx européen des banques abandonne 1,22%, celui de l'assurance 1%.

Axa perd 1,24%, Crédit agricole 1,63%, BNP Paribas 1,15% et Santander 1,3%.

Le secteur automobile (-1,29%) poursuit quant à lui son repli, au plus bas depuis huit semaines. Renault et Peugeot, lanternes rouges du CAC, cèdent autour de 2%.

Dans le sillage de ceux des Treasuries, les rendements obligataires européens reculent: celui des titres allemands à 10 ans retombe à 0,241% selon les données Tradeweb, celui des titres français de même échéance à 0,904%.

Sur le marché des changes, l'euro a cédé du terrain face au dollar après les déclarations de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), expliquant que l'institution ne disposait pas encore des éléments suffisants pour modifier sa politique monétaire ou ses prévisions d'inflation.

La monnaie unique est tombée brièvement sous 1,0640 dollar, au plus bas depuis la mi-mars.

Le pétrole, lui, est orienté à la baisse, les chiffres hebdomadaires des stocks américains ayant confirmé la saturation du marché nord-américain. Le Brent s'échange à 54,23 dollars le baril, le brut léger américain juste en dessous de 51 dollars.

(Marc Angrand, avec Wayne Cole à Sydney, édité par Patrick Vignal)

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
3.7 -2.37%
0.919 +0.16%
1.166 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.