Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes progressent nettement à mi-séance

Reuters01/02/2017 à 13:54

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT NETTEMENT À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes progressent nettement mercredi à mi-séance, après trois séances de pertes, secteurs industriel et des produits de base en tête, soutenues par de bons résultats trimestriels et indicateurs d'activité manufacturière en zone euro.

L'industrie de la zone euro a entamé 2017 en accroissant son activité à un rythme sans équivalent depuis près de six ans et les industriels n'ont jamais été aussi optimistes depuis la mi-2012 au moins.

À Paris, l'indice CAC 40 repasse la barre des 4.800 points et prend 1,16% à 4.803,16 vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,96% et à Londres, le FTSE progresse de 0,6%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,95%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,9% et le Stoxx 600 de 0,93%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression de 0,2% à 0,5% en attendant la décision, à 19h00 GMT, de la Réserve fédérale à l'issue de sa réunion de deux jours de politique monétaire.

Les secteurs industriel et des produits de base sont en tête des hausses en Europe après les bons indicateurs d'activité manufacturière.

Aux valeurs, Volkswagen prend 1,5% après avoir accepté de verser 1,26 milliard de dollars (1,17 milliard d'euros) au moins pour dédommager 80.000 propriétaires de véhicules diesel 3,0 litres aux Etats-Unis.

A Paris, PSA et Renault progressent également après les chiffres des immatriculations de voitures en France.

Michelin prend 3,57%, plus forte hausse du CAC, le marché saluant sa décision d'augmenter ses tarifs de 8% en Amérique du Nord.

Siemens s'adjuge 4,6%. Le groupe a relevé mardi ses prévisions de résultats annuels après une hausse d'un quart des bénéfices de ses activités industrielles au quatrième trimestre 2016.

Volvo bondit de 6,25%, en tête du Stoxx 600, après avoir publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu, annoncé une hausse inattendue de ses commandes et relevé ses prévisions pour le marché européen.

Dialog Semiconductor prend 2,9%. Le fournisseur allemand d'Apple profite de l'annonce mardi soir de la première augmentation des ventes d'iPhone depuis un an.

Sur le marché obligataire, l'écart entre les rendements des dettes française et belge a touché son plus haut niveau depuis avril 2008 dans la crainte d'une sortie de la France de la zone euro en cas de victoire de la candidate du Front national, Marine Le Pen, à l'élection présidentielle.

Le dollar se reprend sur des achats à bon compte après sa chute à un creux de sept semaines provoquée par le tir de barrage du président américain Donald Trump et de son conseiller au commerce international, accusant Chine, Allemagne et Japon, les trois grands partenaires commerciaux des Etats-Unis, de dévaluer leur monnaie.

Le Brent monte encore un peu au-delà des 55 dollars le baril, soutenu par des signes montrant que la Russie respecte l'accord de réduction de production conclu avec l'Opep. La Russie a réduit sa production de 100.000 bpj conformément à l'accord, selon des données Reuters sur la base de deux sources du secteur.

Les gains restent néanmoins limités par un rapport de l'Institut américain du pétrole (API) montrant une forte hausse des stocks locaux. L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publie son propre rapport mercredi.

(Avec Helen Reid, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.12932 -0.00%
8.03 -0.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.