Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Reuters 02/12/2016 à 09:49

OUVERTURE EN BAISSE DES MARCHÉS EUROPÉENS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi dans des marchés prudents avant la publication dans l'après-midi du rapport sur l'emploi de novembre aux Etats-Unis, tandis que des prises de bénéfices pèsent sur les cours du pétrole.

Les investisseurs sont également nerveux dans la perspective du référendum constitutionnel en Italie et de l'élection présidentielle en Autriche dimanche.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 1,11% à 4.510,14 points vers 08h35 GMT. À Francfort, le Dax recule de 1,07% et à Londres, le FTSE cède 0,98%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 1,19%, le FTSEurofirst 300 1,02% et le Stoxx 600 1,18%.

La Bourse de Milan recule de 1,12% de son côté avec ses banques.

Le référendum italien, qui doit décider d'une réforme constitutionnelle, dépasse le seul avenir politique du président du Conseil Matteo Renzi et fait peser une menace sur l'ensemble du secteur bancaire du pays et au-delà sur la zone euro, qui voit ressurgir le spectre d'une nouvelle crise.

L'Autriche pourrait quant à elle devenir dimanche le premier pays de l'Union européenne à élire un chef d'Etat appartenant à l'extrême droite.

Sur le plan sectoriel, l'indice des ressources de base (-2,46%) accuse la plus forte baisse en Europe, affaibli notamment par une poursuite des prises de bénéfices sur le cuivre qui a beaucoup profité de l'élection de Donald Trump et de son programme de grands travaux.

Le secteur technologique (-1,66%), dans le sillage du Nasdaq jeudi, et celui de l'énergie (-1,44%), qui suit l'évolution du baril de brut, pèsent aussi sur la tendance.

Le baril de Brent consolide après avoir atteint un pic de 16 mois jeudi, l'optimisme après l'accord de réduction de la production de l'Opep et de la Russie ayant cédé la place aux interrogations sur sa mise en place. Les analystes n'écartent pas l'éventualité que certains membres de l'Opep ne respectent pas les quotas qui leur ont été assignés. Sur le marché des changes, le dollar marque aussi une pause, après avoir atteint un plus haut de neuf ans et demi face au yen, avant le rapport sur l'emploi américain qui pourrait diriger la tendance des prochaines séances.

Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 175.000 créations de postes le mois dernier après les 161.000 annoncées pour octobre, avec un taux de chômage stable à 4,9%.

De bons indicateurs publiés américains, notamment sur l'activité manufacturière et les dépenses de construction publiés jeudi, ainsi que le plan massif de relance de la croissance de Donald Trump et l'accord de l'Opep qui pourrait soutenir durablement les cours du pétrole, renforcent les anticipations de relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale ce mois-ci et au-delà.

Les marchés estiment à 91% la probabilité que le Fed décide d'une hausse de taux lors de sa prochaine réunion des 13-14 décembre.

"Nous avons eu une longue série de bons indicateurs aux Etats-Unis et le marché commence à intégrer, avec une plus grande certitude, des hausses de taux plus énergiques de la Fed", dit Christopher Moltke-Leth (Saxo Capital Markets).

"C'est un sujet de préoccupation pour les actions."

Aux valeurs, Klépierre s'adjuge 1,8%, plus forte hausse de l'EuroFirst 300, alors que Kepler Cheuvreux et Barclays sont passés à l'achat sur le titre.

Aixtron en revanche chute de 6,3% à la suite d'une information selon laquelle l'administration Obama s'apprête à bloquer la cession de l'équipementier des semi-conducteurs allemand au chinois FGC.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

24.845 -0.24%
937.5327 +0.15%
5342.9 -0.11%
4.392 +0.14%
141.07 +0.36%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.