Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes orientées à la baisse à la mi-séance

Reuters06/01/2016 à 12:45

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées à la baisse à la mi-séance mercredi et Wall Street est attendue en repli à l'ouverture, les inquiétudes sur l'économie chinoise revenant au premier plan après un nouvel accès de faiblesse du yuan et la publication d'un indicateur décevant sur le secteur des services.

À Paris, le CAC 40 perd 76,05 points ou 1,68% à 4.461,58 vers 11h25 GMT pour porter ses pertes à 3,8% depuis le début de l'année. Le Dax recule de 1,68% à Francfort et le FTSE de 1,51% à Londres. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 rend 1,50% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,59%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 1,6 à 1,7% à ce stade.

La banque centrale chinoise a suscité de nouvelles interrogations sur l'état de la deuxième économie mondiale en fixant un taux moyen de 6,5314 pour la parité du yuan, encore plus faible que le cours de clôture de la veille à 6,5157. Le yuan "offshore" est du coup tombé à 6,6956 pour un dollar, nouveau plus bas depuis la création de ce marché en octobre 2010.

"On a une baisse de 2% du CNH depuis la Saint-Sylvestre. Si (la Chine) laisse cela continuer, il y aura de graves répercussions pour les marchés mondiaux", avertit Alvin Tan, stratège changes chez Société générale.

Du côté des indicateurs, l'indice PMI Caixin/Markit qui mesure l'activité dans le secteur tertiaire chinois est tombé à son plus bas niveau depuis 17 mois.

La rechute des cours du pétrole, avec un Brent passé sous les 35 dollars à un plus bas depuis l'été 2004, pèse également sur la tendance, tout comme l'annonce d'un essai nucléaire nord-coréen, le premier d'une bombe H, qui ravive les tensions entre les deux Corées et inquiète le Japon.

L'ensemble des indices sectoriels du Stoxx 600 évoluent en territoire négatif, la plus forte baisse revenant au compartiment des ressources de base (-3,72%) sensible à la conjoncture chinoise.

"Le ralentissement de la croissance chinoise n'est pas un élément nouveau (...) mais la réaction du pouvoir semble limitée à ce stade. Les autorités cherchent manifestement à affaiblir la monnaie plutôt qu'à adopter un grand plan de relance comme certains l'espéraient", déclare Ioan Smith, directeur général de KCG Europe. "Cela continuera de peser sur les prix des matières premières et donc sur les valeurs du secteur en Bourse."

ArcelorMittal (-6,13%) accuse la plus forte baisse du FTEurofirst 300 devant les groupes miniers BHP Billiton (-5,93%) et Rio Tinto (-5,13%).

Le secteur technologique cède 1,32% après des informations du journal japonais Nikkei selon lequel Apple réduirait de 30% environ sa production d'iPhones 6S et 6S Plus au premier trimestre par rapport à son projet d'origine. Dialog Semiconductor et Infineon, qui fabriquent des semi-conducteurs pour smartphones, perdent autour de 5%.

A Paris, Publicis (-5,06%) accuse la deuxième plus forte baisse du CAC après ArcelorMittal. Exane BNP Paribas est passé de "neutre" à "sous-performance" sur le groupe publiciaire en évoquant un risque de déception. Orange (+1,05%) signe à l'inverse la seule hausse de l'indice parisien alors que se poursuivent les négociations avec Bouygues sur le rachat éventuel de Bouygues Telecom.

Sur le marché des changes, le dollar est stable contre l'euro mais recule à un plus bas de trois mois face au yen qui continue de bénéficier d'un statut de valeur refuge, comme d'ailleurs l'or ou les Bunds, dont le rendement à 10 ans a touché un plus bas depuis le 3 décembre, date de l'annonce d'un nouvel assouplissement monétaire de la part de la Banque centrale européenne (BCE).

Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord perd 3,6% à 35,10 dollars après un plus bas à 34,83.

(avec Alistair Smout à Londres, Véronique Tison pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.