Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes finissent indécises

Reuters21/10/2016 à 18:44

LES BOURSES EUROPÉENNES CLÔTURENT EN ORDRE DISPERSÉ

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé quasi-stables vendredi au terme d'une séance irrégulière rythmée par les résultats de sociétés et le retour des opérations de fusions-acquisitions d'envergure.

La poursuite de l'appréciation du dollar, notamment contre l'euro au lendemain des propos du président de la Banque centrale européenne Mario Draghi écartant un ralentissement de son programme d'achats d'actifs, pesait par ailleurs sur Wall Street.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,09% (-4,05 points) à 4.536,07 points. Le Footsie britannique a cédé 0,09% également tandis que le Dax allemand avançait d'autant. L'indice EuroStoxx 50 a fini quasi-stable tout comme le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600.

A l'heure de la clôture européenne, Wall Street évoluait en baisse, pénalisée par la hausse du dollar mais aussi par les prévisions jugées décevantes de General Electric, qui occultent en partie les résultats solides publiés par Microsoft et McDonald's.

Sur la semaine, le CAC affiche toutefois une progression de 1,46% tandis que l'indice Stoxx 600 gagne 1,28%.

Le cigarettier britannique BAT, qui a annoncé vouloir racheter le solde de son concurrent américain Reynolds American pour 47 milliards de dollars (43 milliards d'euros), termine en baisse de 2,85% à la Bourse de Londres tandis que sa cible bondit de près de 15% à la Bourse de New York.

Un article du Wall Street Journal a par ailleurs fait état vendredi de "discussions avancées" en vue d'un rachat du géant américain des médias Time Warner par l'opérateur de télécommunications.

La saison des trimestriels tourne à présent à plein régime aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis. Alors que les traders anticipent dorénavant une hausse des profits des entreprises aux Etats-Unis au troisième trimestre, la situation est plus difficile pour l'Europe.

SAP, en tête des hausses de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 3,37%, a toutefois annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016, le numéro un européen des logiciels prenant ainsi acte d'un "bon" troisième trimestre.

Le géant allemand des logiciels d'entreprise a tiré le compartiment des valeurs technologiques, qui progresse de 1,03%.

Valeo a enregistré la deuxième plus forte hausse du CAC avec un gain de 2,96% après avoir relevé sa prévision annuelle de marge dans la foulée d'un troisième trimestre marqué par une croissance vigoureuse de ses ventes.

En revanche, Essilor cède 5,58%, en tête des baisses de l'EuroStoxx 50, après s'être montré prudent sur l'exercice en cours en raison d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre impacté par le ralentissement de ses performances aux Etats Unis.

Daimler perd 2,09%, deuxième plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, la chute de la demande pour les poids lourds en Amérique du Nord ayant conduit le constructeur allemand à revoir à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires 2016.

Il a entraîné avec lui l'indice de l'automobile, qui laisse 0,65%.

Ericsson, qui a annoncé vendredi une baisse de ses ventes au troisième trimestre en Amérique du Nord, son principal marché, attestant ainsi d'une mauvaise passe déjà préfigurée par les résultats provisoires annoncés la semaine passée, recule de 5,87%.

Sur le marché des changes, la devise américaine poursuit sa hausse et son indice contre un panier de devises de référence a atteint un plus haut depuis le 3 février, toujours porté par les anticipations de relèvement par la Réserve fédérale de ses taux directeurs en décembre.

Pénalisé par l'appréciation du billet vert, le pétrole, quasi stable, enregistre toutefois sa première semaine de baisse en plus d'un mois.

(Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.