Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes finissent en repli

Reuters13/09/2016 à 18:30

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi, plombées comme Wall Street par les secteurs financiers et de l'énergie, dans un contexte de repli des cours du pétrole, de détérioration de la conjoncture en zone euro et d'incertitude sur les stratégies des banques centrales pour soutenir la croissance mondiale.

À Paris, l'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,19% (52,62 points) à 4.387,18 points. Le Footsie britannique a perdu 0,53% et le Dax allemand 0,43%, l'indice EuroStoxx 50 a cédé 1,26% et le FTSEurofirst 300 0,95%. Les indices phare des Bourse de Madrid, Rome et Athènes ont tous trois perdu plus de 1%.

Les marchés européens ont effacé leurs modestes gains de début de séance juste après une ouverture dans le rouge à Wall Street. Au moment de la clôture en Europe, les grands indices américains perdaient entre 1,3 et 1,5%.

Lundi, la Bourse de New York a fini en hausse à la faveur des déclarations de Lael Brainard, gouverneur de la Fed et farouche partisane de la politique de taux ultra-bas, qui a dit que la banque centrale américaine devait prendre garde à ne pas retirer le stimulant monétaire trop tôt.

Malgré ces propos, qui tendent à renforcer le sentiment que la prochaine hausse des taux n'aura pas lieu en septembre mais plutôt en décembre, les marchés restent fragiles, les intervenants de marchés doutant de plus en plus de la capacité des banques centrales à relancer la croissance mondiale.

Sur le plan économique en zone euro, le sentiment des investisseurs allemands a stagné en septembre au lieu de l'amélioration escomptée, traduisant une faible visibilité pour les mois à venir. Cette déception s'ajoute à une série d'indicateurs moroses pour la première économie d'Europe.

En Italie, le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan a annoncé que Rome allait revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour le pays à l'occasion de la publication des prochaines projections officielles.

L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes (-2,82%) accuse la plus forte baisse sectorielle, avec les ressources de base (-2,81%). Les incertitudes sur les taux pèsent sur les secteurs bancaire (-1,78%), des assurances (-1,97%) et des télécoms (-1,88%).

Aux valeurs individuelles, Air Liquide a pris 4,81%, une des rares hausses du CAC 40. Le spécialiste des gaz industriels a annoncé les modalités de son augmentation de capital de 3,28 milliards d'euros pour financer en partie le rachat de l'américain Airgas, valorisé à 13,4 milliards de dollars.

Sur le marché obligataire, les rendements sont encore remontés malgré la baisse des cours des actions et la proportion des rendements négatifs des obligations souveraines de la zone euro est repassée sous la barre des 50%.

Le dollar, qui avait décroché lundi dans la foulée des déclarations de Lael Brainard, reprend 0,3% face à un panier de devises internationales, une progression qui contribue à faire reculer les cours du baril de brut, en baisse de 2 à 3% après leurs gains de la veille.

Le pétrole est plombé aussi par le rapport de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) qui voit l'offre mondiale rester excédentaire pendant au moins les six premiers mois de 2017 en raison d'un net ralentissement de la demande, de stocks en forte hausse et d'une augmentation de la production.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

1327.77 -0.07%
1.173 -0.01%
16.88 -0.30%
9.416 +0.10%
120.94 -0.07%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.