Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes finissent en léger repli

Reuters15/04/2016 à 18:18

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse modérée vendredi, sous le coup notamment d'un recul de 1,74% du compartiment automobile dans le sillage du repli de 3,6% de l'action Faurecia après que l'équipementier automobile français a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en demi-teinte et de prévisions annuelles jugées prudentes.

À Paris, le CAC 40 a abandonné 0,36% (-16,34 points) à 4.495,17 points. Le Footsie britannique a cédé 0,34% et le Dax allemand 0,42%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 0,21% et le FTSEurofirst 300 0,26%.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a néanmoins repris 4,46% et interrompu une série de quatre reculs hebdomadaires de suite. Le FTSEurofirst a gagné 3,50% sur la semaine, sa meilleure performance hebdomadaire depuis celle de la semaine au 19 février. Le recul de l'indice pan-européen depuis le début de l'année est ainsi ramené à 6,10%.

Au moment de la clôture de l'Europe, Wall Street faisait du surplace, coincée entre le bon accueil réservé aux résultats du Citigroup et un recul des valeurs énergétiques sur fonds de baisse, de 2,5% à 3%, des cours du pétrole.

Leur repli intervient à deux jours d'une réunion à Doha entre pays producteurs, Opep et non-Opep, censée déboucher sur la mise en oeuvre d'un accord de gel de la production.

L'or noir, qui a rebondi d'un creux de 12 ans touché fin janvier-début février depuis l'annonce, il y a deux mois, d'un tel projet de gel, pâtit du sentiment qu'un tel plan n'aura pas forcément une grande incidence sur un marché déséquilibré entre une offre abondante et une demande atone.

Le recul du pétrole intervient malgré la baisse du dollar (-0,3%), qui marque une pause après avoir regagné 1% face au yen et face à l'euro cette semaine.

Il n'est pas aidé par les indicateurs macro-économiques américains dont deux sur trois, l'indice de l'Université du Michigan de la confiance des ménages et la production industrielle, sont ressortis à des niveaux inférieurs aux attentes.

Le recul du titre Faurecia a entraîné celui de l'action Valeo (-3,75%), qui figure parmi les dix plus fortes baisses du jour.

Derrière le secteur de l'automobile, c'est l'indice pétrolier qui a accusé le repli le plus marqué du jour, avec une baisse de 0,82%, ce qui ne l'empêche pas de rester en hausse de plus de 3% depuis le début de l'année, l'un des rares à être dans le vert sur la période avec l'indice des matières premières (+17,11%) et celui des matériaux de construction (+0,21%).

Du côté des hausses, on trouve les banques grecques, avec notamment un gain de 18,67% du titre Eurobank et un bond de 15,7% de l'action Alpha Bank, des progressions qui ont permis à la Bourse d'Athènes de finir sur un gain de 4,86%.

Un porte-parole de la Banque centrale européenne (BCE) a dit plus tôt dans la journée que les banques grecques seront bientôt en mesure de vendre une partie des titres obligataires du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à la BCE dans le cadre de son programme de rachats d'actifs.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.