Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes en léger repli à l'ouverture

Reuters27/06/2016 à 10:14

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À L'OUVERTURE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes sont en léger repli lundi en début de séance, et la livre sterling et l'euro restent sous pression, dans un climat qui reste dominé par l'inquiétude sur les répercussions de la victoire du Brexit au référendum de jeudi dernier malgré les déclarations du ministre des Finances britannique.

La décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne sera sans doute synonyme d'un regain de volatilité des marchés mais l'économie est suffisamment solide pour affronter les défis, a dit George Osborne avant l'ouverture pour tenter de rassurer les investisseurs.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,23% à 4.097,36 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,17% et à Londres, le FTSE 0,7%, plombé par easyJet et ses banques. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,23% et le FTSEurofirst 300 recule de 1%.

Vendredi, juste après les résultats du référendum qui ont pris de court les investisseurs, Londres a perdu 1,66%, Paris de 8,04% et Francfort de 6,82%.

Madrid fait toutefois exception lundi et gagne 1,87% après un résultat meilleur que prévu du Parti populaire du Premier ministre Mariano Rajoy aux élections législatives qui avaient lieu dimanche en Espagne.

La livre sterling, après avoir plongé de plus de 10% face au dollar vendredi dans la journée et atteint son plus bas depuis 1985, cède encore 2,15% à 1,3405 dollar vers 07h45 GMT malgré l'intervention du ministre des Finances britannique avant l'ouverture des marchés européens qui se voulait rassurante.

La Bourse de Tokyo, qui avait pris de plein fouet l'annonce de la victoire du camp du "Out" dans la nuit de jeudi à vendredi et clôturé la dernière séance de la semaine sur une chute de 7,92%, a repris 2,39% lundi.

Les actions chinoises, qui s'étaient modérément repliées vendredi, sont également en hausse, l'indice CSI 300 et l'indice composite de Shanghai Composite ayant gagné respectivement 1,41% et 1,44% en clôture.

Les autres places boursières de la région ont été de fait en difficulté mais se sont stabilisées. L'indice MSCI de la région Asie-Pacifique hors Japon ne cédant plus que 0,07%.

Les futures sur indices américains annonçaient une nouvelle baisse de Wall Street à l'ouverture ce lundi, de 0,5 à 0,7%, après celle de 3,59% subie vendredi par l'indice phare Standard & Poor's-500.

En Europe, les secteurs financiers et cycliques, les plus exposés aux risques de ralentissement de la croissance en conséquence du "Brexit", continuent à tirer les marchés vers le bas, malgré un vif rebond de tous les secteurs en Espagne, et notamment des banques.

L'indice des valeurs financières en Europe perd 2,25%, parmi les plus fortes baisses sectorielles, avec les bancaires (-1,63%), les technologiques (-2,16%) et le secteur de la construction (-2%).

Plusieurs banques et intermédiaires boursiers - notamment Barclays et JP Morgan - ont revu en baisse leurs recommandations ou leurs objectifs sur les banques en Europe avant l'ouverture. Les secteurs automobile et des télécoms ont également été réévalués à la baisse par certains, notamment de Goldman Sachs.

Les services collectifs (+1%) en revanche profitent de l'aversion au risque et figurent parmi les rares hausses sectorielles en Europe.

Par ailleurs, la compagnie aérienne à bas coûts britannique easyJet chute de plus de 11% dans les premiers échanges, après un avertissement lancé sur ses résultats du troisième trimestre.

Le pétrole, qui a également été frappé de plein fouet par les incertitudes sur la croissance à la suite du "Brexit", remonte lundi matin, et l'or reste bien orienté, continuant à jouer son rôle de valeur refuge.

Sur le marché obligataire, les taux de rendement à 10 ans espagnols ont perdu 10 points de base après les élections dans le pays alors que le rendement de l'obligation allemande à 30 ans a perdu six points de base.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

122.25 +0.78%
64.75 +1.71%
93.9 +0.38%
7.9 +5.33%
69.01 +1.92%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.