Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes dans le vert à mi-séance, Wall Street attend l'emploi

Reuters10/03/2017 à 13:00

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse vendredi à mi-séance et Wall Street, qui prendra connaissance une heure avant l'ouverture des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, devrait suivre le mouvement.

Les banques (+1,4%), qui se réjouissent de la perspective d'une hausse de taux par la Réserve fédérale la semaine prochaine, soutiennent la tendance en Europe, avec notamment Société générale (+3%) et BNP Paribas (+2,1%), les deux plus fortes hausses du CAC 40 parisien.

Vers 11h30 GMT, le CAC, qui repasse la barre des 5.000 points, gagne 0,69% à 5.015,69, au plus haut depuis le 17 août 2015.

À Francfort, le Dax prend 0,67% et à Londres, le FTSE avance de 0,49%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,86% et le FTSEurofirst 300 s'adjuge 0,5%, tout comme le Stoxx 600.

Les indices new-yorkais de référence devraient prendre de 0,3% à 0,4% en début de séance, signalent les contrats à terme.

La publication du rapport sur l'emploi américain non-agricole est attendue à 13h30 GMT, soit une heure avant l'ouverture de Wall Street. Selon les économistes interrogés par Reuters, les Etats-Unis devraient avoir créé 190.000 emplois en février, après 227.000 postes créés en janvier, et le salaire horaire moyen devrait avoir progressé.

Sauf surprise, les investisseurs estiment que les chiffres officiels du département du Travail devraient conforter le scénario d'une première hausse de taux de l'année mercredi prochain, à l'issue de la réunion de deux jours du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale.

Aux valeurs, les anticipations de hausse des taux pénalisent le compartiment immobilier, qui affiche la plus forte baisse sectorielle en Europe et touche un creux d'un mois (-1,2%). A Paris, Klépierre, qui sortira bientôt du CAC 40, recule de 1,7%, la plus forte baisse de l'indice parisien.

Le compartiment des télécoms (+1,2%) est dopé par le bond de BT (+4,3%) alors que le premier opérateur télécoms britannique a accepté de se séparer juridiquement de sa division de réseaux Openreach. Cette décision met fin à un conflit de deux ans avec le régulateur britannique des télécommunications sur la manière dont le réseau national à haut débit doit être géré.

A la hausse également, le secteur du pétrole et gaz (+1%) retrouve des couleurs, dans le sillage de la progression du compartiment jeudi soir à Wall Street et du léger redressement des cours du pétrole. Le baril de Brent progresse de 0,46%, à 52,40 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro reste porté par le relèvement des prévisions d'inflation de la Banque centrale européenne (BCE) et les commentaires plus optimistes de son président Mario Draghi sur l'économie européenne. La devise unique gagne 0,3%, à 1,0608 dollar.

Le billet vert se stabilise face à panier de devises de référence, restant en course pour une cinquième progression hebdomadaire consécutive.

La vigueur du dollar pèse sur l'or, tombé sous le seuil de 1.200 dollars l'once, le métal jaune étant en passe d'accuser sa plus forte baisse en une semaine en quatre mois.

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.