Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses en Europe restent calmes dans une actualité chargée
Reuters31/10/2017 à 13:06

LES BOURSES EN EUROPE RESTENT CALMES

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les marchés d'actions européens se stabilisent à des pics de cinq mois mardi à mi-séance et Wall Street est attendue en hausse modérée à l'ouverture dans une actualité marquée par des résultats d'entreprises et une série d'indicateurs économiques.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,17% à 5.503,04 points vers 11h50 GMT. A Londres, le FTSE 100 progresse de 0,1%.

Madrid poursuit parallèlement son rebond avec un gain de 1,04% pour l'indice Ibex. Le chef de file des indépendantistes catalans, Carles Puigdemont, s'apprête à prendre la parole à Bruxelles.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,3%, le FTSEurofirst 300 progresse de 0,18% et le Stoxx 600 avance de 0,23%, à un plus haut depuis le 17 mai.

La Bourse de Francfort est fermée pour la commémoration de la Réforme protestante.

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street signalent une ouverture en hausse comprise entre 0,2% à 0,3%.

BP GRIMPE, BNP RECULE

En tête des hausses sectorielles en Europe, le compartiment du pétrole et du gaz (+0,83%) profite d'un bond de 2,27% pour BP après l'annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et du lancement d'un programme de rachats d'actions.

Le secteur bancaire recule en revanche de 0,1%, pénalisé par le net repli accusé par BNP Paribas (-3,24%) dont les résultats trimestriels ont souffert d'un environnement de taux bas.

Dans le sillage de BNP, Société Générale recule de 1,7% et Crédit Agricole de 1,15%.

Le secteur des ressources de base cède 0,61% après l'annonce d'un ralentissement de la croissance du secteur manufacturier en Chine en octobre.

En tête du CAC 40, Airbus grimpe de 4,01%, à un plus haut historique, la confirmation par le géant européen de l'aéronautique de ses objectifs 2017 ayant rassuré le marché.

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour Ryanair, qui s'envole de 6,67% après avoir assuré être en bonne voie pour annoncer des profits annuels record cette année en dépit des perturbations dans ses tableaux de services qui ont entraîné 20.000 annulations de vols et un conflit avec ses pilotes.

L'INFLATION EN ZONE EURO DÉÇOIT

Sur le front des indicateurs, la croissance économique de la zone euro a été plus soutenue qu'attendu au troisième trimestre, montre la première estimation publiée par Eurostat.

Toujours dans la zone euro, l'inflation a été un peu plus faible que prévu en octobre, de 1,4% sur un an, selon les données en première estimation. Cette publication a eu pour effet de faire baisser un peu l'euro face au dollar (-0,15% à 1,1632).

L'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, est stable de son côté alors que débute la première journée de réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), qui rendra son verdict mercredi.

La devise américaine a cédé du terrain lundi avec la baisse des rendements des emprunts d'Etat américains consécutive à l'annonce de premières inculpations dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016 et à la perspective de la nomination de Jerome Powell à la présidence de la Fed.

Wall Street a été pénalisée pour sa part par des informations faisant état d'un débat au Congrès sur une réforme fiscale étalée sur plusieurs années et dont les effets attendus sur le marché boursier seraient donc plus lents à se faire sentir.

Les investisseurs attendent pour 14h00 GMT la publication de l'indice de confiance du consommateur américain pour le mois d'octobre. Les économistes interrogés par Thomson Reuters s'attendent à une progression de cet indice, à 121 après 119,8 en septembre.

(édité par Blandine Hénault)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer