Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les banques font briller l'or, observe le Comptoir National de l'Or
AOF27/05/2020 à 17:19

(AOF) - La plupart des banques d'investissement et gérants d'actifs ont émis des prévisions positives pour l'or, dès le début de la crise du coronavirus. Elles sont aussi passées de la parole aux actes, observe Laurent Schwartz, directeur du Comptoir National de l'Or. Cela se mesure en observant leurs avoirs dans les deux principaux fonds cotés d'or physique, tous deux américains (le SPDR Gold trust et le iShares Gold Trust). Ces informations sont disponibles auprès de la SEC, le gendarme de la bourse américaine.

A la fin du mois de mars, soit un mois après le début de la crise du coronavirus, deux banques détiennent plus de 2 milliards d'or : Bank of America et Morgan Stanley. Pas surprenant pour la première, qui a une prévision de cours de l'once à 3000 dollars, souligne le professionnel.

Mais c'est Blackrock, le plus gros gestionnaire d'actif du monde, qui se distingue en triplant sa position et en achetant près d'un milliard d'or au 1er trimestre. UBS et Wells Fargo, qui ont eux aussi émis des recommandations positives, ont renforcé leurs positions.

Au total, au premier trimestre, les avoirs en or de ces 5 mastodontes financiers ont augmenté de 2 milliards de dollars, résume Laurent Schwartz.

Sur le Comex de New York, l'once d'or affiche un gain de 12% depuis le début de l'année à 1 704,5 dollars l'once.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.205 +2.48%
4892.25 +0.33%
13.58 +5.27%
4.176 -37.67%
8.504 +1.58%

Les Risques en Bourse

Fermer