Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les banques européennes plombées par la crise portugaise

Reuters03/07/2013 à 13:46

LES BANQUES EUROPÉENNES PLOMBÉES PAR LA CRISE PORTUGAISE

PARIS (Reuters) - Les valeurs bancaires européennes accusent mercredi matin la plus forte baisse sectorielle en Europe en Bourse, plombées par les inquiétudes entourant le Portugal et la crise politique née dans le pays qui pourrait remettre en cause ses mesures d'austérité.

A 10h47, l'indice Stoxx du secteur des banques européennes perdait 2,7%, quand l'indice Stoxx 600 abandonnait 1,23%, dans le sillage de la hausse des taux de l'emprunt d'Etat portugais à 10 ans repassé dans la matinée au-dessus de 8% pour la première fois depuis la fin de l'année dernière, à 8,2%.

Les banques portugaises Millenium BCP et Banco Espirito Santo chutent de respectivement 15% et 11,8%, entraînant avec elles la Bourse de Lisbonne (-6,53%). A Paris, Crédit agricole (-4,09%), Société générale (-3,48%) et BNP Paribas (-3,31%) accusent les plus fortes baisses du CAC 40 (-1,65%).

Le Portugal est plongé depuis mardi dans une crise politique après la démission la veille du ministre des Finances Vitor Gaspar et celle, refusée par le Premier ministre Pedro Passos Coelho, du chef de la diplomatie Paulo Portas, sur fond de contestation de la politique d'austérité.

"L'incertitude politique au Portugal effraie vraiment les marchés car le spectre d'un nouveau plan de sauvetage du pays sur fond de craintes d'effondrement du gouvernement pourrait se traduire par une incapacité du pays à respecter ses engagements financiers auprès de ses créanciers internationaux", commente Ishaq Siddiqi, stratégiste de marchés chez ETX Capital.

"Cela pourrait déclencher un défaut souverain et une possible sortie du pays de la zone euro, avec une contagion vers la Grèce, un pays qui lutte pour sécuriser sa prochaine tranche d'aide financière", ajoute-t-il.

Plusieurs analystes estiment que dans ce contexte la conférence de presse de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), sera particulièrement suivie jeudi, les investisseurs voulant voir comment la BCE pourra répondre à cette nouvelle crise au sein de la zone euro.

Le taux à 10 ans de l'emprunt d'Etat portugais atteint 7,96% contre 6,52% la veille pendant que son homologue allemand retombe de 1,71% à 1,64%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.