Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BNP PARIBAS BR-A

63.21EUR
+0.99% 
Ouverture théorique 63.21
indice de référence CAC 40

FR0000131104 BNP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    62.83

  • clôture veille

    62.59

  • + haut

    63.37

  • + bas

    62.64

  • volume

    4 200 385

  • valorisation

    78 940 MEUR

  • capital échangé

    0.34%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:36:49

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    59.42

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    67.00

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à mes listes

    Fermer

Les banques de l'UE auront jusqu'à 2020 pour intégrer le MREL

Reuters28/11/2014 à 18:37

par Huw Jones LONDRES, 28 novembre (Reuters) - Les 7.000 banques de l'Union européenne devront d'ici 2020 avoir constitué un nouveau matelas de ressources obligataires qui pourront être dépréciées afin d'éviter de solliciter le contribuable en cas de crise, a annoncé l'Autorité bancaire européenne (ABE) vendredi. L'ABE a publié un projet de réglementation détaillant ce que l'on appelle l'"exigence minimale de fonds propres et passifs exigibles" (MREL) à laquelle toutes les banques devront souscrire suivant une nouvelle loi européenne traitant des faillites bancaires. Cette nouvelle norme engloberait les fonds propres minimaux que les banques doivent déjà avoir constitués, augmentés de capitaux propres similaires, bénéfices non distribués ou obligations dépréciables. Les nouveaux organismes créés dans l'ensemble de l'UE pour traiter les dossiers bancaires difficiles détermineront d'ici 2016 la proportion de MREL que devra détenir chaque banque. Les banques disposeront alors d'un délai de quatre ans pour se mettre aux normes. Le projet de l'ABE, ouvert aux commentaires, a pour but de limiter la champ d'interprétation de la règle par les autorités nationales afin que celle-ci s'applique d'une manière uniforme dans l'ensemble des 28 pays de l'UE. L'ABE explique par ailleurs de quelle manière le MREL peut s'harmoniser au niveau mondial avec le TLAC (Total Loss Absorbing Capacity), un autre "matelas" qu'est en train de concevoir le Conseil de stabilité financière (FSB), un organe émanant du Groupe des Vingt (G20). Le Conseil va plus loin que l'UE en proposant un matelas minimal représentant 16% à 20% des actifs pondérés du risque d'une banque. Le TLAC doit s'appliquer aux 30 premières banques de la planète, dont 13 sont dans l'UE, comme Deutsche Bank DBKGn.DE , HSBC HSBA.L et BNP Paribas BNPP.PA , et représentent la plus grosse partie des actifs bancaires de la région. "Le cahier des charges de l'UE prévoit un examen de l'ABE en 2016 relatif à l'alignement avec les dispositions internationales", a dit à Reuters Stefano Cappiello, responsable de l'ABE pour les questions de redressement et de liquidation. "La Commission européenne, le Parlement européen et les pays de l'UE pourraient décider s'il y a lieu de légiférer pour inscrire dans le droit européen le TLAC", a-t-il ajouté. Les dispositions de l'UE sont par ailleurs moins précises sur le type d'obligations qui pourraient constituer le MREL, alors que le TLAC évoque des obligations subordonnées, facilement réalisables si nécessaire. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.