Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Amériques au coeur du plan de restructuration de VW

Reuters22/11/2016 à 15:25
    * Volkswagen veut porter la marge de sa marque VW à plus de 
6% après 2025 
    * Il compte investir 4,5 milliards d'euros par an 
    * Il veut se concentrer sur ses SUV et ses voitures 
électriques 
 
 (Actualisé avec commentaires d'analyste et détails) 
    par Andreas Cremer 
    WOLFSBURG, Allemagne, 22 novembre (Reuters) - Volkswagen 
 VOWG_p.DE  place les Etats-Unis et l'Amérique du Sud au coeur 
du plan de restructuration de sa marque VW, en misant sur les 
SUV et les voitures électriques, plus rentables. 
    Le plus grand constructeur automobile européen lutte pour 
surmonter la plus grande crise de son histoire après le scandale 
de la manipulation des émissions polluantes de ses véhicules 
diesel. 
    Elément clé pour y parvenir, le plan de restructuration de 
sa marque VW, qui a représenté à elle seule 59% des ventes du 
groupe en 2015 mais seulement 16% du bénéfice opérationnel 
courant. 
    Le groupe allemand a annoncé vendredi un accord avec les 
syndicats ouvrant la voie à la suppression de 30.000 postes dans 
le monde d'ici 2020 en échange d'un engagement de la direction à 
éviter les licenciements secs.   
    Détaillant mardi le projet de restructuration, le patron de 
la marque, Herbert Diess, a annoncé que la conquête des 
Etats-Unis et de l'Amérique du Sud serait un objectif majeur. 
    "Nous ne voulons pas seulement être bénéficiaires en Europe 
et en Chine, nous sommes également déterminés à générer des 
résultats positifs sur tous les grands marchés d'ici 2020", 
a-t-il déclaré à la presse. 
    La marque VW peine depuis longtemps en Amérique du Nord, ce 
que les analystes expliquent par sa réticence à s'adapter aux 
goûts locaux et sa lenteur à lancer de nouveaux modèles. 
    Diess, un ancien dirigeant de BMW  BMWG.DE , a dit vouloir 
se concentrer sur le marché des SUV aux Etats-Unis, un segment 
en forte croissance et qui génère des marges élevées.  
    La marque entend disposer de 19 modèles de SUV d'ici 2020, 
contre deux seulement aujourd'hui. Certains seront électriques 
et le constructeur se fixe un objectif d'un million de véhicules 
électriques vendus en 2025 
    Cependant, Diess a indiqué que le groupe pourrait avoir 
besoin de dix ans pour concurrencer réellement ses rivaux sur un 
marché où sa réputation est aujourd'hui au plus bas après le 
scandale du trucage des tests anti-pollution. 
     
    UNE NOUVELLE PLATE-FORME DIGITALE 
    Diess a également annoncé le lancement de services 
numériques et envisage de lancer une voiture à bas coûts sur les 
marchés chinois et indien en 2019-2020. 
    La nouvelle plate-forme numérique proposera notamment un 
service de partage de voitures et ce covoiturage pour lequel VW 
espère 80 millions d'utilisateurs à travers le monde en 2025 et 
un chiffre d'affaires annuel d'environ un milliard d'euros. 
    L'investissement dans la marque VW se maintiendra aux 
alentours de 4,5 milliards d'euros par an dans les prochaines 
années et les économies aux alentours de 2,5 milliards d'euros, 
a précisé Diess. 
    La marque entend porter la marge d'exploitation de la marque 
VW, pour l'instant inférieure à celle de ses grandes rivales, à 
plus de 6% après 2025, a-t-il ajouté. Cette année, la 
rentabilité d'exploitation de VW ne devrait pas dépasser 2%. 
    A titre de comparaison, Peugeot SA  PEUP.PA  vise une marge 
opérationnelle de 6% en 2021. 
    "C'est bien et nécessaire que VW s'attaque à ces problèmes, 
mais la route sera longue", a déclaré Marc-René Tonn, analyste 
chez M.M.  
    Le titre Volkswagen perdait 0,08% à 120,00 euros vers 13h10 
GMT, sous-performant le DAX  .GDAXI  allemand, qui avançait de 
0,52% au même moment. 
 
 (Avec Georgina Prodhan et Mark Potter, Catherine 
Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 

Valeurs associées

-2.67%
-0.50%
-2.57%
-1.92%
-2.44%
-0.39%
-2.41%
-100.00%
-2.26%
BMW
-2.23%
-2.16%
DAX
-0.98%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

11 -0.54%
5398.32 -0.35%
EDF
12.235 -0.29%
1.173 -0.00%
5.126 +0.27%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.