Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les actions européennes reculent, la remontée des taux se précise
information fournie par Reuters22/04/2022 à 10:07

LES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT EN DÉBUT DE SÉANCE

LES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent en début de séance vendredi, après les déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, confortant le scénario de hausses fortes et répétées des taux directeurs américains.

À Paris, le CAC 40 perd 1,14% à 6.638,46 points vers 07h50 GMT et efface la totalité de ses gains de jeudi. À Londres, le FTSE 100 cède 0,39% et à Francfort, le Dax recule de 1,31%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 1,37%, le FTSEurofirst 300 de 1,06% et le Stoxx 600 de 0,99%.

Une hausse de 50 points de base de l'objectif de taux des fonds fédéraux ("fed funds") sera "sur la table" lors de la réunion de politique monétaire des 3 et 4 mai, a déclaré Jerome Powell avant de valider implicitement le scénario privilégié par les marchés d'une série de hausses d'un demi-point de pourcentage dans les mois à venir.

Après ces propos, les analystes de Nomura ont annoncé tabler sur des hausses de 75 points de base en juin puis en juillet, ce qui constituerait la remontée la plus rapide observée depuis 1994.

Cette perspective influence aussi les anticipations de taux en Europe: les marchés monétaires intègrent désormais un relèvement de 80 points de base des taux de la Banque centrale européenne (BCE) d'ici la fin de l'année.

Les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro ont en outre amplifié leur hausse après la publication des premiers résultats des enquêtes PMI de S&P Global, qui suggèrent que la croissance de l'activité du secteur privé en France est au plus haut depuis plus de quatre ans.

Dans ce contexte, tous les grands secteurs de la cote européenne évoluent dans le rouge, les replis les plus marqués étant pour les hautes technologies (-2,22%) et la distribution (-2,12%).

Dans l'actualité des résultats, Kering perd 5,04%, la plus forte baisse du CAC 40, après les ventes jugées décevantes de sa marque phare, Gucci, au premier trimestre. Le titre entraîne dans sa chute Hermès (-1,87%), LVMH (-1,48%) et Richemont (-3,28%).

Renault, qui montait à l'ouverture, cède 0,32% après la chute de 17,1% de ses ventes en volume sur les trois premiers mois de l'année, au plus bas depuis 2009.

En hausse, Casino gagne 1,37%, le marché saluant le retour à la croissance des ventes sur janvier-mars, grâce entre autre au Brésil, son deuxième marché.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.31%
Euronext Paris +0.57%
Euronext Paris +1.06%
Euronext Paris +1.93%
Euronext Paris -0.24%
Swiss EBS Stocks +0.75%

2 commentaires

  • 22 avril10:32

    A un moment le système doit changer.Il faut comprendre que l énergie et la nourriture sont essentiellesLa finance ne pourra plus lutter contre ces nécessités absolus .L homme devra oeuvre sans accompagnement avec sa propre énergie .


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.