Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les actions européennes plébiscitées par les gérants

Le Revenu10/10/2013 à 19:21

DR

(lerevenu.com) - L'Europe arrive en tête des recommandations de la plupart des sociétés de gestion d'actifs. Les experts d'Amundi (Crédit Agricole) se disent eux aussi convaincus du potentiel des valeurs européennes.

L'heure de gloire des marchés d'actions européens devrait sonner dans les mois qui viennent. Leur performance honorable depuis janvier dernier n'interdit cependant pas une poursuite de leur orientation haussière : « La valorisation des actions européenne est deux fois inférieure à celle des valeurs américaines, alors que leur niveau de profit n'est qu'à 67% de ce qu'il était en 2007 », estime Pascal Blanqué, directeur du métier institutionnels et distributeurs tiers d'Amundi, la branche de gestion d'actifs du Crédit Agricole.

Eric Turjeman, responsable des expertises actions d'Amundi, constate que les grands marchés d'actions sont au plus haut (indices S&P 500, Dax, FTSE et MSCI). Sauf le CAC 40 qui est, selon le gérant, un indice peu fiable car « remanié en permanence ». La moindre performance de l'indice phare de la place tient aussi à l'internationalisation limitée de certaines sociétés françaises, alors que « l'économie n'est pas au niveau de celle des Etats-Unis ou de l'Allemagne ». Les PME ont certes besoin de la croissance en France, mais pour les grands groupes européens, c'est la conjoncture mondiale qui compte », plaide Eric Turjeman.

Les experts d'Amundi ont en tout cas la conviction que la politique monétaire américaine restera accommodante, ce qui sera un facteur de soutien pour les actions. En effet, analyse Pascal Blanqué qui aime les formules chocs : « La création monétaire est à l'ouest et l'épargne, à l'est, c'est-à-dire dans les pays émergents ». Le monde connaît, selon lui, une profonde « rupture de régime » qui brouille peut-être la visibilité des marchés financiers. Mais, les banques centrales, Réserve fédérale en tête, ont adopté des politiques non conventionnelles, en arrosant banques et marchés de liquidités : « Les marchés évoluent sous stéroïdes, ce qui permet des phases de reprises cycliques, mais l'on voit aussi que les forces déflationnistes sont encore à l'?uvre ».

En tout état de cause, ce mélange détonnant restera favorable aux actifs à risques que sont les actions, selon Pascal Blanqué, qui n'écarte pas, comme vient d'en avertir le Fonds Monétaire International, des risques de grande volatilité des marchés financiers. Les erreurs de politique monétaire sont toujours possibles : « Nous postulons qu'il n'y en aura pas ». Les marchés craignent en effet le retour à la normale, c'est-à-dire à un niveau de taux d'intérêt plus élevé que le présent étiage : « Attention à ceux qui croient à un retour à la normale, ils se trompent, car les politiques monétaires non orthodoxes vont durer », pense l'expert.

Alain Pitous, directeur des gestions diversifiées d'Amundi, n'écarte pas les facteurs de risques qui surplombent les marchés, qu'il s'agisse des débats autour de la dette publique américaine, de la récession en Italie, plus sévère qu'en Espagne, et la « poursuite des tensions financières dans les pays émergents ». En résumé, pensent les gérants d'Amundi, la bonne tenue de la croissance mondiale devrait permettre aux bénéfices par action de prendre le relais de la hausse des valorisations, sans compter que les opérations de fusions et acquisitions animeront la cote.

Mes listes

valeur

dernier

var.

EDF
11.25 -0.35%
6.158 -0.48%
1.071 -1.56%
0.944 -1.36%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.