1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les actions défensives ont plutôt bien résisté (M&G Investments)
AOF25/05/2020 à 16:13

(AOF) - La volatilité des marchés actions a provoqué des ventes sans discernement dans tous les secteurs depuis le début de l'année. L'énergie, les financières, l'industrie et les matériaux étant parmi les secteurs les plus touchés, relève Randeep Somel, Investment Director actions mondiales chez M&G Investments. Comme on pouvait s'y attendre, les secteurs traditionnellement considérés comme défensifs, tels que la santé, les services publics et les télécommunications ont plutôt bien résisté, ajoute l'expert.

Les entreprises du secteur de la santé comme AstraZeneca et GSK ont également été solides, car elles contribuent à fournir des solutions à la pandémie actuelle.

Parmi les autres exemples de valeurs défensives qui ont bien résisté, Reckitt Benckiser et, dans une moindre mesure, Unilever, ont toutes deux démontré leurs caractéristiques défensives. Les besoins des consommateurs en matière d'alimentation et de marques de confiance n'ont pas été démentis. Des produits tels que Cilit Bang et Domestos ont bien marché dans un contexte où l'hygiène est l'une des principales préoccupations des consommateurs.

" Enfin, d'importants écarts de valorisations intra-sectoriels ont permis d'identifier des opportunités et des entreprises de qualité plus cycliques ont été sur-vendues, offrant aux gérants la possibilité de les acheter à des prix intéressants ", constate Randeep Somel.

Contrairement aux précédents épisodes de ralentissement, le secteur des services (qui représente la plus grande part du PIB) a subi une pression considérable, car le confinement a entrainé l'immobilisation des avions au sol et la fermeture de villes entières.

Le panorama est très différent de ce qu'il était auparavant, et nous sommes confrontés à beaucoup plus d'inconnues, note l'expert. Certaines industries pourraient connaître des changements structurels plus durables du fait de cette crise.

Par exemple, les consommateurs n'auront peut-être plus le même attrait pour les voyages en avion à moyen terme et le travail à domicile pourrait devenir la nouvelle norme. Les questions relatives aux chaînes d'approvisionnement pourraient également susciter des discussions sur le rapatriement de certaines capacités de production et sur une moindre dépendance à l'égard des chaînes d'approvisionnement mondiales complexes, conclut Randeep Somel.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer