1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les actions Airbus et Lufthansa se reprennent après le crash de l'A320

Boursorama24/03/2015 à 18:43

Les investisseurs ont vu rouge sur les actions Airbus et Lufthansa en matinée.

L'annonce du crash d'un Airburs A320 de la Germanwings dans les Alpes françaises a provoqué une forte baisse des titres « Airbus » (CAC40) et Lufthansa (Dax30) mardi 24 mars. Néanmoins, à la clôture du marché, Airbus clôturait dans le vert et Lufthansa en baisse modérée.

La perte d'un avion est toujours une très mauvaise nouvelle pour les compagnies d'aviation concernées, dont la marque devient parfois associée à ces affaires tragiques. C'est cette raison qui a tiré à la baisse le titre de l'aviateur Lufthansa (maison-mère de Germanwings) ainsi que celui du constructeur Airbus, mardi 24 mars en fin de matinée.

Baisse des titres Airbus et Lufthansa

Les investisseurs les plus actifs ont immédiatement « vendu la nouvelle » lors de l'annonce du crash. Alors que l'action Airbus s'échangeait à 60,61 euros à 11h30, en hausse de 1% face à la veille, le prix d'échange des titres Airbus s'est rapidement contracté, atteignant 58,14 euros à 11h50, le titre perdant 4% par rapport au niveau qui était le sien 20 minutes plus tôt.

Même son de cloche pour Lufthansa, très touchée par l'annonce du crash d'un avion de sa marque low-cost. Alors que le titre du groupe s'échangeait à 14 euros à 11h25, le cours de l'aviateur touchait un point bas à 12,96 euros 40 minutes plus tard, perdant 7,4% entre les deux niveaux.

Reprise rapide

« Ce type de réaction baissière à la suite d'une catastrophe aérienne est courante en Bourse, mais les conséquences de ces événements sont généralement très limitées dans le temps. Ainsi, à la suite du dernier crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars 2014 dans l'océan Indien [...], le titre du constructeur américain avait chuté de 7% à la Bourse de New York en l'espace d'une semaine. Il s'était ensuite très vite redressé », rappelait Le Figaro en cours de journée.

L'histoire se répète donc une nouvelle fois. Semblant relativiser la nouvelle au cours des heures suivantes, les investisseurs sont progressivement revenus vers les deux titres délaissés en matinée.

À la clôture des marchés, l'action Airbus effaçait l'intégralité de sa perte et clôturait en hausse de 0,52%. Lufthansa a quant à elle regagné une bonne partie du terrain perdu en matinée, clôturant à 13,57 euros, en baisse de « seulement » 1,56%.

Les deux titres ont été portés en fin de séance par un marché haussier : le CAC40 a clôturé en hausse de 0,67% tandis que le Dax 30 s'est adjugé 0,92%.

X. Bargue

Valeurs associées

0.00%
+0.30%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodan3
    24 mars18:34

    On appelle çà " spéculation sur la vie humaine " tout simplement, pas la peine de chercher midi à 14 h pour expliquer le pourquoi du comment !!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.