1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les actionnaires grands gagnants de la réforme fiscale américaine ?

Le Revenu14/03/2018 à 14:25

Les baisses d'impôts aux États-Unis pourraient entraîner une forte hausse des rachats d'actions. (© DR)

À quoi et surtout à qui va servir la grande réforme fiscale lancée par Donald Trump ? L'abaissement de l'impôt sur les sociétés de 35 à 21% et le choix d'un taux d'imposition à 15% des bénéfices des groupes américains rapatriés aux États-Unis auront-ils des effets vertueux pour l'économie et les entreprises du pays ?

La compilation des différentes estimations de l'aubaine fiscale donne l'ordre de grandeur des sommes que les entreprises cotées américaines vont consacrer au rachat de leurs propres actions et leur progression par rapport à l'an dernier : JP Morgan les évalue à 800 milliards de dollars en 2018 (+50%), pour les entreprises du S&P 500, et Goldman Sachs à 650 milliards (+23%).

C'est «surtout une immense redistribution aux actionnaires [des sociétés cotées américaines] qui se profile», estime Éric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management.

151 milliards de dollars depuis janvier

Les premiers pointages semblent montrer que l'impulsion est bel et bien donnée cette année. Selon TrimTabs Investment Research, sur le seul mois de février, pour 113,4 milliards de dollars de rachats d'actions ont été annoncés par les grandes capitalisations de Wall Street (indice S&P 500).

Depuis le début de l'année, le montant s'élèverait à 151 milliards de dollars. Éric Dor précise que d'autres cabinets

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4945.31 -0.61%
2.575 -1.72%
58.85 -0.25%
84.25 -0.77%

Les Risques en Bourse

Fermer