Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lejaby peaufine sa montée en gamme et cherche des investisseurs

Reuters24/01/2014 à 15:01

LEJABY CHERCHE DES INVESTISSEURS

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Lejaby a redressé la barre et cherche des investisseurs pour financer sa montée en gamme et son développement international.

L'emblématique marque française de lingerie mise en liquidation judiciaire a été reprise il y a deux ans par l'entrepreneur Alain Prost. Rebaptisée "Maison Lejaby", la société qui fête ses 130 ans cette année s'est repositionnée sur le haut de gamme et a retrouvé l'équilibre opérationnel.

"La phase de reprise est derrière nous. Une nouvelle étape s'ouvre, celle du développement", a déclaré à Reuters le président de Lejaby, précisant avoir investi avec ses deux associés 10 millions d'euros dans l'entreprise et avoir obtenu 5,0 millions d'euros de prêts bancaires.

La société a réalisé un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros en 2013, contre 20 millions en 2012, et a équilibré son résultat brut d'exploitation (Ebitda), pour une perte nette comprise entre un million et deux millions d'euros.

"Le point mort est atteint sur la partie opérationnelle. Nous sommes sur la bonne voie", se félicite Alain Prost, ancien directeur général de La Perla passé auparavant par L'Oréal.

Il dit tabler sur une croissance d'environ 15% en 2014 et sur un résultat net positif, et vise un doublement des ventes en cinq ans.

Pour passer la vitesse supérieure, Lejaby a besoin de fonds : à la recherche d'investisseurs, financiers ou industriels, Alain Prost espère pouvoir aboutir dans le courant du premier semestre 2014.

MARCHÉ BIPOLAIRE

La société, qui fait fabriquer l'essentiel de sa production en Tunisie, a opté pour un positionnement haut de gamme et compte se développer dans l'ultra-luxe, avec sa nouvelle ligne dite "couture".

Dans un marché très compétitif - où la majeure partie des ventes se font en France dans la grande distribution et où les grandes chaînes internationales comme l'espagnol Zara ou le suédois H&M ont investi à leur tour le secteur de la lingerie -, Lejaby estime que le haut de gamme constitue la seule voie de salut.

"Le marché devient bipolaire. Seuls les premiers prix et le haut de gamme résistent", commente Alain Prost.

Lejaby réalise la majeure partie de ses ventes (65%) avec des parures vendues entre 80 et 150 euros, qui rivalisent avec des marques comme Chantèle ou Simone Pérèle. Elle a également développé une ligne "experte" pour les grandes tailles (27% des ventes) et une ligne entièrement fabriquée en France, dont les prix oscillent entre 200 et 400 euros, positionnée sur le créneau du luxe, comme Erès (groupe Chanel) ou La Perla.

Ces pièces aux matières luxueuses, produites pour partie en interne, ont vocation à monter en puissance. Alain Prost ambitionne à terme que ces produits atteignent 20% des ventes (contre 8% aujourd'hui) grâce à l'export.

Alors que le marché français de la lingerie reste atone- il a reculé en valeur de 1,7% en 2013 à 3,3 milliards d'euros - Lejaby voit sa croissance passer par une accélération à l'international, où la société réalise déjà 65% de ses ventes, notamment en Russie, son premier marché (20% des ventes).

Le Moyen-Orient semble aussi très prometteur, notamment Dubaï où la consommation de lingerie par habitant est la plus élevée du monde.

Edité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.