Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Legrand réitère ses objectifs 2022 après un solide premier trimestre
information fournie par AOF05/05/2022 à 11:29

(AOF) - Legrand s'est installé sur le podium du CAC 40, avec une hausse de 2,71% à 84,18 euros, grâce à la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Au cours des trois premiers mois de l'année 2022, le spécialiste des équipements électriques a réalisé un bénéfice de 258 millions d'euros, en hausse de 13,3% sur un an, alors que le consensus visait 230 millions. Le résultat opérationnel ajusté a quant à lui atteint 401 millions (+11,1%), pour une marge opérationnelle ajustée de 20,3% (-1,3 point de pourcentage), dépassant là aussi les attentes (363 millions et 19,7% respectivement).

Le chiffre d'affaires a grimpé de 17,8% à 1,972 milliard d'euros, soit 7% de mieux que le consensus des analystes. En organique, la croissance a atteint 11,2% sur la période, avec +10,1% dans les pays matures et +14,4% dans les nouvelles économies. Selon Legrand, cette évolution reflète la gestion active de la chaîne d'approvisionnement dont les tensions sont restées fortes depuis le troisième trimestre 2021, le succès des nombreuses initiatives de développement et son pricing power.

Par ailleurs, les ventes dans les nouvelles économies d'Europe sont en hausse de 31,2%, avec sur le trimestre un faible impact du conflit entre la Russie et l'Ukraine. Ces deux pays représentaient ensemble environ 2% du chiffre d'affaires du groupe sur l'année 2021.

"L'environnement de ce début d'année est particulièrement mouvant. Il est en effet marqué par la persistance de facteurs préexistants à 2022 (inflations sur les coûts de production et de fonctionnement, disponibilité réduite en matières premières et composants ou encore restrictions sanitaires maintenues dans certains pays), qui sont à présent amplifiés par les conséquences du conflit entre la Russie et l'Ukraine", a expliqué Benoît Coquart, le directeur général de Legrand.

Après cette bonne publication, le groupe a confirmé ses objectifs 2022 et continue de tabler sur une croissance des ventes (hors effet de change) comprise entre +5% et +11%, avec une croissance organique comprise entre +3% et +7% et un effet périmètre compris entre +2% et +4%.

Il vise également une marge opérationnelle ajustée de l'ordre de 20% du chiffre d'affaires, avec une marge de 19,9% à 20,7% avant acquisitions (à périmètre 2021) et une dilution liée aux acquisitions comprise entre -20 et -40 points de base.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les créneaux porteurs des équipementiers électriques

Legrand et Schneider Electric ont su saisir les opportunités liées aux préoccupations environnementales. Legrand a misé sur l'innovation et la croissance externe. Il a encore récemment annoncé deux acquisitions, l'une aux Pays-Bas, l'autre en Finlande. Ces deux opérations vont lui permettre d'étoffer ses solutions pour la recharge de véhicules électriques et renforcent ses positions sur des segments porteurs grâce à la montée en puissance de la mobilité verte et la lutte contre le changement climatique. Quant à Schneider Electric, son positionnement, orienté sur les équipements connectés, les services, et l'efficacité électrique, soutient ses performances. Il va poursuivre dans cette voie, convaincu que tous ses marchés vont accélérer dans les trois prochaines années.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.33%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 05/05/2022 à 11:29:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.