Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

LEGRAND profite d'une belle performance au troisième trimestre
information fournie par AOF05/11/2020 à 16:58

(AOF) - Legrand surperforme largement le CAC 40 ce jeudi en progressant de 2,12% à 67,50 euros. Certes, le chiffre d’affaires sur 9 mois est en recul de 8,1% par rapport à l'an dernier, à 4,49 milliards d'euros. Mais cela cache une croissance organique des ventes au troisième trimestre de 0,1%, alors que le fabricant de systèmes électriques s'attendait à un repli de 7,3% et que le consensus Visible Alpha tablait sur -8,7%.

En Europe (38,5% de l'activité du groupe), le repli organique du chiffre d'affaires a été de 10,5% sur les neuf premiers mois de 2020. Sur le troisième trimestre, il a en revanche affiché une croissance de 3,6%; il a également été en hausse de 0,3% dans le reste du monde (19,2% du chiffre d'affaires), seule l'Amérique du Nord (42,3% du chiffre d'affaires) restant en baisse de 2,6% sur cette période.

Legrand a aussi publié un résultat opérationnel ajusté de 841,4 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en baisse de -15,7% sur un an, représentant ainsi une marge opérationnelle ajustée de 18,7% des ventes. La marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2019), elle, s'établit au troisième trimestre à 21,6%, en hausse de 1,4 point. "Impressionnant", constate Jefferies.

Le résultat net sur neuf mois recule de 21% à 493,6 millions d'euros, mais le broker américain nous dit que, sur le troisième trimestre, il est ressorti 23% supérieur à ce qui était attendu.

Alors que Legrand Legrand anticipe sur le quatrième trimestre 2020 une baisse organique de son chiffre d'affaires en raison du contexte économique et sanitaire, Jefferies affirme que le consensus s'attend déjà à un repli de 5%.

L'analyste a par ailleurs maintenu sa recommandation Conserver sur le titre du français, avec un objectif de cours de 68 euros, considérant que les craintes sur la croissance organique sont correctement prises en compte dans le consensus.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Biens d'équipement

Après quatre années de forte croissance, portée en particulier par l'aéronautique, l'automobile et la mécanique, les achats de machines-outils en France ont légèrement baissé en 2018 selon l'étude de marché annuelle du Symop, le syndicat professionnel du secteur. Les ventes ont atteint 1,632 milliards d'euros en France, en baisse de 0,6% par rapport à 2017. Face à ce ralentissement, les producteurs français ont mieux résisté que leurs voisins européens, notamment allemands et italiens. Leur positionnement sur des marchés de niche, plutôt haut de gamme, leur est donc profitable. Avec 739 millions d'euros de machines produites en 2018 ils constituent seulement 3% de la production européenne. Les commandes ont très légèrement progressé (+0,9%).

Le Symop table sur une progression limitée à 2% du marché des machines-outils en 2109 en raison de la conjoncture internationale, marquée par le Brexit et la guerre commerciale sino-américaine.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.01%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.