1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Légère hausse de Wall Street au lendemain du suffrage grec

Reuters27/01/2015 à 00:56

(Actualisé avec des précisions, éléments de change et obligataires) par Ryan Vlastelica et Lucas Iberico Lozada et Chuck Mikolajczak NEW YORK, 26 janvier (Reuters) - Wall Street a terminé la première séance de la semaine sur une note plutôt haussière, les investisseurs ayant surmonté leur crainte que la victoire du parti de gauche Syriza en Grèce ne soit synonyme d'une nouvelle crise dans la zone euro. Alexis Tsipras, le chef du parti vainqueur, a prêté serment ce lundi comme nouveau Premier ministre d'un gouvernement déterminé à négocier pied à pied avec les créanciers internationaux et à tourner la page de cinq années d'austérité. ID:nL6N0V52WH ID:nL6N0V53ZY Même si les Etats-Unis ont une exposition relativement faible sur la Grèce, plus d'instabilité dans la région pourrait affecter les multinationales. "Le marché était très fébrile avant les élections grecques... mais, dès ce matin, la victoire de Syriza était déjà inscrite dans les cours", a dit Robert Francello (Apex Capital). Le Dow Jones .DJI a gagné 6,10 points (0,03%) à 17.678,70. Le S&P-500 .SPX a pris 5,27 points (0,26%) à 2.057,09. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de 13,88 points (0,29%) à 4.771,76. Des dix grands indices sectoriels de l'indice S&P, celui de l'énergie .SPNY enregistre la plus forte hausse, de 1,39%. Il a réagi aux déclarations faites par Abdallah al Badri, le secrétaire général de l'Opep, qui croit à un rebond prochain des prix pétroliers. ID:nL6N0V53IQ Chevron CVX.N a gagné 1,9% et Exxon Mobil XOM.N 1%, principaux contributeurs à la hausse de l'indice S&P. En dehors des questions d'ordre politique, la "saison" des résultats de sociétés bat son plein. Sur 19% des sociétés du S&P-500 qui ont publié leurs comptes, 71,6% ont dépassé le consensus, pourcentage qui tombe à 54,7% si on considère non plus le bénéfice mais le chiffre d'affaires, selon des données Thomson Reuters. La moyenne à long terme est 63% pour le bénéifce et 61% pour le C.A. Aux valeurs, les groupes d'emballage américains Rock-Tenn RKT.N et MeadWestvaco MWV.N ont annoncé leur intention de fusionner pour créer une société d'une valeur de 16 milliards de dollars, alliance qui vise à mieux concurrencer International Paper IP.N et à profiter de la hausse du marché de l'emballage carton aux Etats-Unis. ID:nL6N0V52X8 Rock-Tenn a gagné 6,1% et MeadWestvaco 14%. L'exploitant américain d'oléoducs et de gazoducs Energy Transfer Partners ETP.N a dit avoir conclu le rachat de Regency Energy Partners RGP.N , dont il était déjà actionnaire, pour environ 11 milliards de dollars dans le but de simplifier sa structure juridique. ID:nL6N0V530C Energy Transfer a perdu 6,4% et Regency Energy a pris 5%. Microsoft MSFT.O perdait 3% après la clôture, United Technologies UTX.N 2,5% et Texas Instruments TXN.O 0,53% après la publication de leurs trimestriels. ID:nL6N0V548V On dénombre sur le Nyse 2.111 hausses contre 952 baisses et sur le Nasdaq 1.785 hausses pour 987 baisses. Le volume a été léger, beaucoup d'intervenants étant partis plus tôt en raison d'une grosse tempête de neige dans le nord-est des USA. Quelque 6,27 milliards de titres ont changé de mains, en deçà de la moyenne de 7,26 milliards de mois-ci, selon BATS Global Markets. Sur le marché des changes, l'euro s'est repris sur des rachats à bon compte après deux journées de ventes massives qui ont amené la monnaie unique à un plancher de 11 ans de 1,1098 dollar EUR=EBS en Asie, après les élections grecques. Comme sur la Bourse, l'arrivée d'une tempête de neige a eu pour effet d'éclaircir les desks et d'assécher le volume, ce qui s'est également observé sur le marché obligataire. L'euro reste en baisse de 6,90% contre le dollar depuis le début du mois. Le monnaie unique a par ailleurs récupéré 1,36% face au yen EURJPY=EBS . Mais c'est surtout contre le franc suisse EURCHF=EBS que l'euro s'est repris, gagnant 3% face à une devise qui s'est désarrimée de son taux plancher de 1,20. Les Treasuries ont fléchi avant les adjudications du Trésor qui totaliseront 90 milliards de dollars et la réunion de la Réserve fédérale, deux événéments qui ont lieu cette semaine. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer