Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Légère baisse du marché automobile américain en septembre

Reuters 02/10/2013 à 00:43

LE MARCHÉ AUTOMOBILE AMÉRICAIN AU RALENTI EN SEPTEMBRE

DETROIT (Reuters) - Le marché automobile américain a tourné au ralenti en septembre, subissant comme attendu sa première baisse en rythme annuel depuis plus de deux ans, montrent les chiffres publiés mardi par les constructeurs.

Après un été particulièrement dynamique, les ventes du mois dernier ont été affectées par le fait que septembre 2013 a compté deux jours ouvrables de moins que septembre 2012. De plus, une partie du week-end du "Labor Day", généralement favorable aux achats, a eu lieu en août cette année.

Au total, les constructeurs ont vendu 1,14 million de voitures le mois dernier aux Etats-Unis, un chiffre en baisse de 4,2% par rapport à septembre 2012, selon le cabinet d'études spécialisé Autodata.

En rythme annualisé, le marché a ainsi tourné sur un rythme de 15,28 millions de véhicules, contre 16,1 millions en août, son rythme le plus bas depuis avril.

Les analystes, comme les constructeurs, se disent néanmoins confiants dans la capacité du marché à amortir le choc de la fermeture des administrations fédérales si celle-ci reste limitée dans le temps.

"Tant que les facteurs économiques sous-jacents soutiennent l'activité, ce qui devrait selon nous être le cas jusqu'à la fin de l'année et en 2014, on parviendra à passer ces turbulences", a déclaré Ken Czubay, vice-président de Ford en charge du marketing.

De son côté, Alex Guttierez, analyste du cabinet Kelley Blue Book, explique prévoir "un maintien de la tendance haussière, mais certainement pas au rythme effréné observé ces derniers mois".

"Mais nous pensons que notre prévision pour l'ensemble de l'année, soit 15,6 millions d'unités, est toujours bien valable", ajoute-t-il.

Ford, qui bénéficié du succès de ses pick-up, a vu ses ventes progresser de 5,8% sur un an à 185.186 véhicules, affichant son meilleur mois de septembre depuis 2006 et ramenant à 2.000 unités seulement l'écart qui le sépare de General Motors au classement mensuel.

Ce dernier a au contraire vu ses ventes chuter de 11% par rapport à l'an dernier, à 187.195 voitures, ce qu'il explique par des stocks limités de pick-up de grande taille, une diminution des remises et une baisse des ventes aux flottes.

Parmi les autres grands constructeurs, Chrysler a dépassé les attentes avec une hausse de 1% de ses ventes, son meilleur mois de septembre en six ans. Les japonais Toyota (-4,3%), Nissan (-5,5%) et Honda (-9,9%) affichent quant à eux des résultats inférieurs aux estimations.

L'évolution du marché au quatrième trimestre dépendra en partie de l'impact éventuel sur l'économie de la fermeture des administrations fédérales entrée en vigueur ce mardi.

Paul Lienert, Deepa Seetharaman et Bernie Woodall, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.