1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Légère baisse des Bourses européenne à la mi-séance
Reuters29/09/2014 à 14:50

LÉGER RECUL DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accusent une légère baisse lundi à la mi-séance, sous le coup à la fois des troubles politiques à Hong Kong, qui pèsent sur les valeurs liées à l'Asie, et de la bonne tenue du dollar, qui évolue à un plus haut de près de deux ans face à l'euro.

Après avoir enregistré la semaine dernière sa pire performance hebdomadaire en près de deux mois, Wall Street, qui reste non loin de ses records historiques, est attendue en légère baisse, les investisseurs adoptant déjà une position attentiste avant les chiffres de l'emploi de septembre attendus vendredi.

À Paris, le CAC 40 perd 0,36% (-15,84 points) à 4.378,91 points vers 10h35 GMT. Le Dax cède 0,2% à Francfort et le FTSE 0,14%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,48%.

Par rapport à l'euro, la vigueur du dollar s'explique surtout par les divergences de politique monétaire, la Réserve fédérale s'orientant vers un tour de vis tandis que la Banque centrale européenne (BCE) pourrait, en cas de menace persistante de déflation, être contrainte d'assouplir encore davantage.

"La bonne tenue du dollar incite les investisseurs à délaisser nombre d'actifs du marché actions et à se placer sur le billet vert", note James Hughes, analyste chez Alpari.

La devise américaine évolue également à un pic de six ans face au yen et à un plus haut de quatre ans contre un panier de monnaies internationales.

Le dollar, porté par une série de statistiques attestant de la bonne santé de l'économie américaine, progresse aussi contre des monnaies de pays émergents, faisant ainsi reculer la livre turque et le rand sud-africain à des creux de huit mois.

"La monnaie est la première sous-classe d'actifs de pays émergents à souffrir (...)en raison de la divergence entre les Etats-Unis et le reste du monde", a déclaré Luis Costa (Citigroup).

Sur les marchés boursiers européens, l'indice des produits de base accuse la deuxième plus forte baisse sectorielle (-0,82%), la hausse du dollar pesant sur les cours du pétrole et de nombre de matières premières.

C'est le compartiment bancaire (-1,04%) qui accuse le repli le plus marqué, sous le coup notamment de la baisse des actions HSBC (-1,74%) et Standard Chartered (-1,92%) du fait de leur exposition à l'Asie.

La police anti-émeutes s'est subitement retirée lundi à la mi-journée du centre de Hong Kong, théâtre d'une troisième nuit d'affrontements entre les forces de l'ordre et les militants pro-démocrates qui réclament le suffrage universel.

Le secteur du luxe subit également l'impact de ces événements avec notamment des reculs de 1,15% pour LVMH et de 1,74% pour Richemont.

L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a fini en baisse de 1,9% pour revenir à son plus bas niveau depuis le 21 juillet.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Isegoria
    29 septembre13:14

    Peu importe la hausse ou la baisse, le peu de ciment économique qu'il reste a la France est dans les PME et certainement pas dans le CAC 40.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer