Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ERICSSON-B

6.35EUR
-3.32% 

SE0000108656 ERCB

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    6.44

  • clôture veille

    6.57

  • + haut

    6.44

  • + bas

    6.35

  • volume

    550

  • valorisation

    21 169 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    23.05.18 / 14:41:43

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ERICSSON-B à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ERICSSON-B à mes listes

    Fermer

LEAD 2-Nokia au plus bas depuis 3 ans, le marché reste difficile

Reuters27/10/2016 à 12:36
 (Au §2, bien lire "son plus bas niveau depuis trois ans" et non 
sept ans) 
    par Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell 
    HELSINKI, 27 octobre (Reuters) - Nokia  NOKIA.HE , affaibli 
par le ralentissement du marché des réseaux de 
télécommunications, a publié jeudi un bénéfice trimestriel en 
forte baisse et averti que la demande devrait rester faible l'an 
prochain, des annonces lourdement sanctionnées en Bourse. 
    L'action du groupe finlandais perdait 6,84% à 4,36 euros à 
10h35 GMT après avoir touché son plus bas niveau depuis trois 
ans à 4,254 euros.  
    Le marché mondial des équipements de réseaux est en baisse, 
la demande pour les équipements "4G" ayant atteint un pic l'an 
dernier alors que le cycle de transition vers la "5G" ne devrait 
débuter qu'aux alentours de 2020.  
    Cette situation a déjà fortement touché le suédois Ericsson 
 ERICb.ST , le grand rival de Nokia, dont les profits ont chuté 
de plus de 90% au troisième trimestre.   
    Par ailleurs, Nokia peine pour l'instant à tirer profit du 
rachat d'Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros, bouclé il y 
a quelques mois, bien qu'il assure que l'intégration du 
franco-américain est en bonne voie.  
    "Même si leur rentabilité sous-jacente est solide, cela ne 
compense pas la faiblesse des chiffres publiés (...) C'est un 
peu mieux qu'Ericsson mais ce ne sont pas de bons résultats", a 
commenté Mathias Lundberg, analyste de Swedbank, à "neutre" sur 
la valeur.  
    "Sur le court terme, Nokia va vivre une période difficile 
(...) Mais avec du temps et une intégration réussie 
d'Alcatel-Lucent, Nokia peut devenir une entreprise très forte", 
a-t-il ajouté. 
     
    LA BAISSE DES VENTES DANS LES RÉSEAUX VA CONTINUER 
    Le groupe finlandais a dégagé sur la période 
juillet-septembre un bénéfice avant impôt et intérêts (Ebit) en 
recul de 18% sur un an à 556 millions d'euros, alors que les 
analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 430 
millions. 
    Son chiffre d'affaires a également baissé, de 7% à 5,95 
milliards d'euros, les ventes de la division Réseaux ayant 
reculé de 12% à 5,32 milliards, contre 5,39 milliards attendus. 
    Le bénéfice d'exploitation de la branche a chuté de 36% à 
432 millions.  
    Nokia prévoit pour le quatrième trimestre une contraction 
des ventes de la division Réseaux similaire à celle du troisième 
et pour 2017 une poursuite de la baisse. 
    "Pour l'avenir, nous nous attendons à ce que les conditions 
de marché se stabilisent quelque peu en 2017", a déclaré don 
directeur général, Rajeev Suri. 
    Il a ajouté lors d'une téléconférence que le programme de 
synergies lié au rachat d'Alcatel-Lucent, qui vise des économies 
de 1,2 milliards d'euros en 2018, était en bonne voie.  
    Le groupe est par ailleurs engagé dans la suppression de 
plusieurs milliers d'emplois dans le monde.  
    Par ailleurs, Nokia a annoncé jeudi le départ de son 
directeur financier, Timo Ihamuotila, qui démissionne pour 
rejoindre le groupe suisse ABB  ABBN.S . 
     
 
 (Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell; Marc Angrand et Juliette 
Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées

-3.32%
-0.92%
-2.77%
-2.45%
-1.94%
-2.65%
-1.58%
-2.84%

Mes listes

valeur

dernier

var.

2.89 -0.34%
22.7 +14.88%
50.08 +0.24%
41.23 -1.17%
8.16 -0.49%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.