1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le vice-Premier ministre australien annonce sa démission

Reuters23/02/2018 à 05:39
 (Ajout de précisions) 
    SYDNEY, 23 février (Reuters) - Le vice-Premier ministre 
australien, Barnaby Joyce, a annoncé vendredi qu'il allait 
démissionner de son poste mais conserver son mandat de député, à 
la suite d'un scandale sexuel. 
    Barnaby Joyce, marié pendant vingt-quatre ans et aujourd'hui 
séparé, père de quatre filles, a entretenu une liaison avec une 
ancienne assistante, qui attend aujourd'hui un enfant de lui. 
    Fervent catholique, Barnaby Joyce a fait campagne pendant 
les élections sur les valeurs familiales. 
    Joyce, 50 ans, a annoncé qu'il se retirerait lundi prochain 
de la présidence du Parti national, formation conservatrice bien 
implantée dans les zones rurales et membre de la coalition de 
centre-droit dirigée par le Premier ministre Malcolm Turnbull. 
    Il a en revanche affirmé qu'il n'abandonnerait pas son 
mandat de député, permettant ainsi au gouvernement de conserver 
sa minuscule majorité parlementaire d'un siège. 
    La décision de démissionner a été prise après qu'une 
accusation de harcèlement sexuel a été formulée contre lui, a 
expliqué Joyce aux journalistes. 
    Un porte-parole du Parti national a précisé que Joyce a été 
mis indirectement au courant de l'accusation de harcèlement 
sexuel et qu'il la considère comme "infondée et diffamatoire". 
    La plainte a été envoyée au Parti national, a annoncé l'un 
de ses dirigeants. Joyce a demandé à ce que cette plainte soit 
transmise à la police, a précisé un porte-parole. 
    Le Parti national doit désormais élire son nouveau chef, qui 
deviendra l'adjoint de Turnbull en vertu des termes de l'accord 
de coalition signé avec le Parti libéral. 
    Turnbull a annoncé la semaine dernière interdire désormais 
les relations sexuelles entre les ministres et leurs 
collaborateurs/trices.   
 
 (Colin Packham, Jean Terzian pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer