Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le triple "A" de la France ne serait pas menacé par les banques

Reuters09/10/2011 à 19:14

PARIS (Reuters) - La France devrait conserver sa précieuse note de crédit "AAA" malgré la garantie que devrait apporter Paris à une partie du portefeuille obligataire de la banque en difficulté Dexia et une éventuelle injection de capital dans d'autres banques, ont estimé des analystes interrogés par Reuters.

Ils soulignent en effet que ce type de garantie, comptabilisé comme un élément hors-bilan dans les comptes publics, et un possible investissement dans le capital des banques, susceptible de générer à terme une plus-value, ne font pas peser de risque sur la dette souveraine.

Mais le sauvetage de Dexia, qui devrait être officialisé ce dimanche, et une nouvelle injection de fonds publics dans d'autres banques constitueront une nouvelle contrainte sur les marges de manoeuvre de l'Etat français, qui a annoncé il y a quelques semaines 12 milliards d'euros d'économies en vue de préserver le triple "A", la note de crédit la plus élevée qui soit.

Les analystes soulignent toutefois qu'ils ne pourront que confirmer leur hypothèse une fois que les détails du démantèlement de Dexia seront connus.

Les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont réaffirmé dimanche à l'issue d'une réunion qui s'est tenue en milieu de journée à Bruxelles leur solidarité dans la recherche d'une solution qui assure l'avenir de la banque franco-belge.

Dans un communiqué commun, les Premiers ministres belge Yves Leterme et français François Fillon déclarent que les trois gouvernements apportent tout leur soutien aux propositions du management du groupe bancaire, présentées lors d'un conseil d'administration qui devait débuter à 15h00 à Bruxelles.

Les activités de la banque franco-belge, première banque de taille en Europe à être victime de la crise de la dette souveraine en zone euro, pourraient être scindées et les actifs les plus risqués cantonnés dans une structure séparée.

Bruxelles et Paris tentent de s'entendre sur les garanties qu'apporteront les deux pays à la structure de cantonnement devant accueillir le portefeuille obligataire de 95 milliards d'euros de Dexia, dans l'espoir de ne pas aggraver la situation de leurs finances publiques.

L'agence de notation Moody's a d'ailleurs accru la pression sur le camp belge vendredi soir : elle a placé la note souveraine Aa1 du royaume sous surveillance en expliquant entre autres vouloir évaluer les coûts et les passifs que l'Etat pourrait assumer en soutenant Dexia.

Catherine Bremer et Leigh Thomas, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.