1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le titre Credit Suisse monte après un nouveau bénéfice

Reuters02/11/2017 à 09:53
 (Actualisé avec cours de Bourse et commentaires d'analystes) 
    2 novembre (Reuters) - Credit Suisse  CSGN.S , que le fonds 
activiste RBR Capital Advisors voudrait voir être scindé en 
trois entités, a publié jeudi une hausse quasiment multipliée 
par six de son bénéfice net au troisième trimestre par rapport à 
à la même période d'il y a un an. 
    Le titre prend 3,84% à 16,23 francs vers 8h50 GMT en Bourse 
de Zurich, parmi les plus fortes hausses de l'indice des valeurs 
européennes Stoxx 600  .STOXX , est inchangé (-0,02%) au même 
moment. 
    JP Morgan dit dans une note de recherche que Credit Suisse 
reste sa banque d'investissement préférée en Europe. De son 
côté, KBW voit dans ses résultats la confirmation de la relance 
du groupe.  
    C'est la troisième hausse trimestrielle d'affilée pour la 
banque suisse, une première depuis que son directeur général 
Tidjane Thiam en a pris la tête en juillet 2015. 
    Après avoir subi une perte nette totale de 6,56 milliards de 
francs (5,63 milliards d'euros) sur l'ensemble de 2016 et de 
2015, le deuxième groupe bancaire helvétique a fait état d'un 
bénéfice net part de groupe de 244 millions de francs suisse au 
troisième trimestre . 
    Ce résultat est inférieur aux anticipations des analystes 
qui tablaient sur 264 millions de francs, selon le consensus 
Reuters, mais est supérieur à celui de la banque, qui prévoyait 
un bénéfice net de 184 millions de francs. 
    "Alors que les prévisions de croissance économique mondiale 
ont continué de s'améliorer, le contexte politique incertain, 
les politiques monétaires des banques centrales, l'ampleur et le 
calendrier des réformes aux Etats-Unis, comme les niveaux de 
volatilité historiquement faibles, ont pesé sur l'activité des 
clients, qui reste atone", déclare Tidjane Thiam dans un 
communiqué.  
    Malgré ce bénéfice en hausse, Credit Suisse ne parvient pas 
encore à délivrer le niveau de rendement que les investisseurs 
attendent d'un établissement de cette taille. A titre de 
comparaison, son concurrent UBS  UBSG.S  a publié un bénéfice 
net trimestriel de 946 millions de francs.   
    Le ratio de fonds propres CET 1 a baissé à 13,2% au 
troisième trimestre, contre 13,3% au deuxième. 
    L'apport de capitaux nets s'est établi à 10,4 milliards de 
francs, en hausse de 8% par rapport au troisième trimestre 2016. 
    Le bénéfice imposable de la division trading, qui a perdu 
des milliards de dollars au cours des deux dernières années, est 
ressorti à 73 millions de dollars, contre 92 millions de dollars 
un an plus tôt. 
    Les revenus tirés des activités de taux fixe ont reculé de 
8% par rapport à il y a un an. Les concurrents américains de 
Swiss Re ont vu leur revenu FICC (obligations, changes, matières 
premières) chuter de 22% sur le même trimestre. 
    Le fonds activiste RBR Capital Advisors a lancé une campagne 
en faveur d'un éclatement du groupe en trois entités distinctes 
après avoir pris une petite participation au capital de la 
deuxième banque suisse, dans l'objectif de doper son cours de 
Bourse.   
    Il prône la création d'une banque d'investissement, d'une 
société de gestion d'actifs et d'une troisième entité en charge 
de la gestion de fortune, où seraient aussi logées les activités 
de banque de dépôt et de banque commerciale. 
 
 (Joshua Franklin; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Benoît van Overstraeten) 
 

Valeurs associées

+0.93%
+0.99%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

1.13491 +0.18%
4.988 +0.40%
0.0041 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.