Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le sterling chute après le vote UK, réaction limitée sur les Bourses
information fournie par Reuters09/06/2017 à 07:44

LE STERLING CHUTE APRÈS LE VOTE UK, RÉACTION LIMITÉE SUR LES BOURSES

LE STERLING CHUTE APRÈS LE VOTE UK, RÉACTION LIMITÉE SUR LES BOURSES

PARIS (Reuters) - La livre sterling chute vendredi matin après le résultat des élections législatives anticipées au Royaume-Uni où la Première ministre Theresa May a perdu sa majorité absolue au Parlement, ouvrant une période d'incertitude politique alors que le pays doit bientôt entamer les négociations sur le Brexit.

L'impact de ces résultats reste néanmoins limité sur les autres devises et places boursières. A Tokyo, l'indice Nikkei avance de 0,43%, soutenu par l'envolée d'un de ses poids lourds, SoftBank, après l'annonce d'un accord pour le rachat de la société de robotique Boston Dynamics à Alphabet, la maison mère de Google.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,07%.

En Europe, d'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,18% à l'ouverture et le Dax à Francfort avancerait de 0,12%. Pour la Bourse de Londres, les premières indications sont contradictoires.

Selon un décompte établi par Reuters sur la base des résultats des élections législatives de jeudi dans 633 des 650 circonscriptions, le Parti conservateur britannique ne peut plus atteindre la majorité absolue au Parlement.

Le chef du Parti travailliste Jeremy Corbyn a déjà appelé à la démission de Theresa May et des critiques pointent dans son propre camp après une campagne jugée ratée, avant même qu'elle ne soit rendue cauchemardesque dans la dernière ligne droite par les attentats meurtriers à Manchester et à Londres.

"C'est gênant pour l'économie britannique et les négociations sur le Brexit et cela pèse donc sur la livre sterling et le marché actions", note Shane Oliver, économiste chez AMP. "Mais le Royaume-Uni ne représente que 2,5% du PIB mondial et il est difficile de voir des conséquences importantes pour les marchés financiers mondiaux", ajoute-t-il.

Sur le marché des changes, la livre sterling chute de près de 2% face au dollar, à 1,2706 dollar, et face à l'euro.

Le billet vert évolue aussi en hausse face à un panier de devises de référence et au yen après l'audition, jeudi, de l'ex-patron du FIB, James Comey, devant le Sénat américain.

Entendu par la commission sénatoriale du Renseignement, James Comey s'exprimait pour la première fois depuis son limogeage qui avait provoqué un début de crise politique le 9 mai, mais sa déposition n'a pas apporté d'information nouvelle susceptible de déstabiliser la Maison blanche.

Son témoignage n'a ainsi guère pesé sur Wall Street, qui a clôturé sur une note très légèrement haussière.

L'euro évolue en légère baisse, juste au-dessus de 1,1204 dollar, après avoir déjà reculé jeudi à la suite de la réunion monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

L'institution de Francfort a abandonné toute référence à d'éventuelles baisses de taux face à l'amélioration des perspectives économiques dans la zone euro, même si la faiblesse persistante de l'inflation l'a amenée à maintenir en l'état sa politique monétaire ultra-accommodante.

Sur les marchés pétroliers, le baril de Brent se stabilise à 47,87 dollars et le baril de brut léger américain à 45,66 dollars.

(Blandine Hénault, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.