Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le «spread», nouvelle mesure du risque Marine Le Pen
Le Revenu06/03/2017 à 15:07

Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier. (© DR/ Parlement européen)

Au cours des semaines précédant l'élection de Donald Trump, les salles de marché n'avaient d'yeux que pour le peso mexicain qui se dépréciait ou regagnait du terrain à mesure que fluctuaient les prévisions de vote en faveur de l'outsider.

Maintenant que la fièvre a traversé l'Atlantique pour gagner la France, c'est le «spread France - Allemagne» (l'écart de rendement entre une obligation d'Etat allemande et une obligation française de même maturité) qui est surveillé comme le lait sur le feu.

En 2016, cet écart était resté sage, oscillant autour de 35 points de base. La vigilance et les rachats d'actifs de Mario Draghi assuraient un contrôle suffisant pour parer à toute velléité d'écartement. La surprise de l'élection américaine a chamboulé cet équilibre : si les Américains avaient pu élire Donald Trump, pourquoi les Français n'éliraient-ils pas Marine Le Pen ?

Sa volonté claironnée de sortir de l'euro a, de fait, de quoi inquiéter les marchés : «La France s'écarte» est rapidement devenue la synecdoque favorite des boursiers...

Le spread France-Allemagne s'élargit

Début 2017, l'affaire Pénélope accélère encore le processus. La focalisation des intervenants sur le fameux écart tourne à l'obsession : plus besoin d'évoquer «le spread France - Allemagne», dites simplement « le spread » et l'on vous comprendra. Un indicateur qui

Lire la suite sur le revenu.com

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • hlh78
    06 mars16:13

    Le fonds de garantie des dépôts représente que 1% de la totalité des dépôts et cette somme est replacée en plus dans des produits financiers. Son montant de 100 000 euros est un plancher mais peut être baisser à la discrétion de la commission européenne en cas de crise grave ; une seule solution séparation de la banque de détail et de la banque d’investissement par le Frexit, arrêter de prendre pour des jambons avec votre propagande pro-UE !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer