Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le SPAC « I2PO » fait son entrée à la Bourse de Paris en levant 275 millions d’euros
information fournie par AOF20/07/2021 à 14:51

(AOF) - La mode des SPAC ne se dément pas. C’est aujourd’hui au tour d’I2PO, le premier SPAC européen consacré au divertissement et aux loisirs, de faire son entrée sur la place de Paris. Ce véhicule d’investissement sans activité opérationnelle a levé 275 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé auprès d’investisseurs qualifiés. C’est plus que les 250 millions d’euros initialement visés.

Ce SPAC est le premier co-fondé et dirigé par une femme en Europe, à savoir Iris Knobloch, une ex-dirigeante de WarnerMedia. Artemis, la holding de la famille Pinault, et Combat Holding, une entité co-fondée par 2MX Organic et Mediawan, ont également participé à la création de I2PO.

I2PO vise une ou plusieurs acquisitions dans les sous-secteurs du streaming et de la distribution de contenus, de la musique, mais également de la propriété intellectuelle des médias et des services, des jeux et des sports électroniques, de l'apprentissage en ligne et des plateformes de loisirs.

" Il existe une réelle opportunité en Europe de créer un leader mondial dans le secteur du divertissement et des loisirs. En effet, l'Europe possède une industrie dynamique qui a un potentiel de croissance important ", a commenté Iris Knobloch, la présidente du Conseil d'administration et directrice générale d'I2PO.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Croissance du marché pour 2020

Le marché total du jeu vidéo a bondi de 51% en Europe pendant le premier confinement, du 16 mars au 31 mai. Ensuite, le secteur a bénéficié des sorties de jeux vidéo qui ont rencontré un vif succès : « Final Fantasy VII Remake », «  Ghost of Tsushima », « The Last of us 2 » (tous trois jeux de la console PS4 de Sony),  « Super Mario 3D All-Stars » (console Switch de Nintendo), « World of Warcraft » (jeu sur PC) ou encore « Cyberpunk 2077 » (PC, PS4, Xbox).

En revanche, en France le second confinement a eu un impact négatif sur les ventes, illustrant l’impact de la fermeture des magasins et des rayons dits non essentiels. Néanmoins le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) estime qu’au final l’année 2020 sera une très bonne année pour le marché français. Les ventes réalisées en e-commerce sont à des niveaux très élevées. Les foyers se sont équipés en consoles et en accessoires lors du premier confinement, et les ventes de la PlayStation 5 et des Xbox Series sont très bonnes. La demande est même bien supérieure à l’offre disponible. L’an passé, le marché du jeu vidéo représentait 4,8 milliards d’euros, en recul de 2,8% par rapport à 2018.

Difficultés pour la filière ski française

Sur les dernières années, les vacances de Noël ont représenté 12% de l'activité des domaines skiables. Pour aider les professionnels des stations de montagne, affectés par la fermeture prolongée des remontées mécaniques jusqu'à début 2021, les autorités ont présenté un plan de 400 millions d'euros. La mise en oeuvre de ce plan dépend de l'approbation de la Commission européenne.

La situation de Compagnie des Alpes (CDA) reflète bien les difficultés du secteur. La filiale cotée de la Caisse des Dépôts exploite les domaines d'une dizaine de stations alpines dont celui de La Plagne  Sur son exercice 2019-2020, clos le 30 septembre, le manque à gagner dû à la crise sanitaire est de l'ordre de 240 millions d'euros, soit une baisse de 28% du chiffre d'affaires annuel.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.72%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.