Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le "shutdown" aux USA a freiné la hausse du marché automobile

Reuters01/11/2013 à 19:47

LE "SHUTDOWN" AUX USA A FREINÉ LA HAUSSE DU MARCHÉ AUTOMOBILE

DETROIT (Reuters) - La fermeture pendant 16 jours de la plupart des administrations fédérales a pesé sur la croissance des ventes de voitures aux Etats-Unis en octobre, montrent les chiffres publiés vendredi par les constructeurs, cinq des six principaux ayant réalisé des performances inférieures aux attentes.

Les trois grands constructeurs de Detroit affichent une croissance à deux chiffres par rapport à octobre 2012 mais seul General Motors a fait mieux qu'attendu.

Les analystes anticipaient en moyenne 15,4 millions de ventes en rythme annualisé et corrigé des variations saisonnières mais le marché s'est établi à 15,3 millions selon les estimations d'Adam Jonas, analyste de Morgan Stanley.

Dans une note aux clients de la banque, il estime que ce léger coup de frein s'explique en premier lieu par "le 'shutdown' gouvernemental et son impact sur le sentiment du consommateur au cours de la première quinzaine du mois".

GM a néanmoins fait état d'une progression de près de 16% de ses ventes le mois dernier à 226.402 véhicules, contre 211.563 attendues par le consensus. Les quatre marques du groupe ont vu leurs performances commerciales s'améliorer par rapport à octobre 2012.

Ford, qui continue de bénéficier entre autres du succès de ses pick-up, a vu ses ventes progresser de 14% sur un an à 191.985 véhicules, alors que le consensus attendait 194.301.

De son côté, Chrysler, contrôlé par Fiat a annoncé une hausse de 11% de ses ventes à 140.083 véhicules, contre 143.536 attendues.

Toyota et Nissan affichent également des ventes inférieures au consensus, malgré des hausses sur un an de 8,8% et 14,2% respectivement.

A la Bourse de New York, l'action GM gagnait 1,4% à 16h35 GMT tandis que Ford cédait 1,1%.

La filiale américaine de Volkswagen a quant à elle annoncé que les ventes de la marque VW avaient chuté de 18% à 28.129 véhicules tandis que celles d'Audi et de Porsche augmentaient de 11%, à 13.001 et 3.562 unités respectivement.

"La première quinzaine du mois (a été) très lente en termes de fréquentation et d'activité des consommateurs", a déclaré Jonathan Browning, directeur commercial de VW USA.

La demande de voitures électriques est restée mitigée : les ventes de la Chevrolet Volt de General Motors ont chuté de 32% à 2.022 véhicules mais celles de la Nissan Leaf ont augmenté de 27% à 2.002.

Bernie Woodall et Ben Klayman, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.