Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le secteur privé en zone euro a plombé les Bourses européennes

Reuters23/06/2014 à 20:10

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont marqué le pas lundi, plombées par le ralentissement de la croissance dans le secteur privé en zone euro, qui contraste avec la reprise observée en Chine et aux Etats-Unis.

La croissance du secteur privé a, contre toute attente, ralenti en juin dans la zone euro, malgré la poursuite du mouvement de baisse des prix facturés par les entreprises, qui cherchent ainsi à relancer leurs ventes, selon une enquête publiée lundi. (voir [ID:nL6N0P427N])

À Paris, le CAC 40 <.FCHI> a terminé en baisse de 0,57%, soit 25,77 points, à 4.515,57 points. Le Footsie britannique <.FTSE> a reculé de 0,36% et le Dax allemand <.GDAXI> a cédé 0,66%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 <.STOXX50E> et le FTSEurofirst 300 <.FTEU3> finissaient respectivement sur une perte de 0,6% et 0,44%.

A l'heure de la clôture en Europe, les marchés américains marquent le pas après le rally haussier de ces dernières semaines, les grands indices accusant une baisse allant de 0,12% à 0,23%, malgré la publication de l'indice PMI manufacturier faisant état d'une accélération de la croissance aux Etats-Unis en juin. (voir [ID:nL6N0P43SQ])

En Chine, l'activité dans le secteur manufacturier a montré une expansion en juin pour la première fois depuis six mois. (voir [ID:nL5N0OT267])

En France, l'activité s'est contractée à son rythme le plus marqué en quatre mois tandis qu'en Allemagne, la croissance est restée solide, bien que moins soutenue qu'en mai.

"Le marché n'aime pas du tout les PMI français, et les données allemandes sont également décevantes. Cela éclipse la statistique chinoise meilleure que prévu et c'est un rappel que les dernières mesures de la BCE ne sont pas magiques", a déclaré Andrea Tueni, trader de Saxo Bank.

"A ces niveaux, les investisseurs ont besoin de catalyseurs positifs pour pousser les actions plus haut mais il n'y en a pas. Avec la crise en Irak et le risque de voir les prix du pétrole d'envoler, il est simplement tentant de prendre ses bénéfices", a-t-il ajouté.

Les cours du pétrole refluent légèrement avec un baril de Brent autour de 114 dollars. Sur le terrain, les djihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) continuent leur progression en Irak, où le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite impromptue, a appelé à la formation d'un gouvernement élargi.

Dans ce contexte, l'indice européen de l'énergie <.SXEP> a terminé en hausse de 0,33%, soutenu notamment par Total (+0,52%).

Les valeurs cycliques ont pâti des craintes liées au ralentissement dans le secteur privé en zone euro, et notamment Alstom (-4,11%), plus forte baisse du CAC 40. Le groupe a validé samedi l'offre de General Electric alors que l'Etat français prévoit de racheter à Bouygues 20% du capital. ([ID:nL6N0P41I4])

Sur le marché des changes, la publication des enquêtes PMI a provoqué un léger repli de l'euro face au dollar, à 1,3592.

Sur le front obligataire, les taux des Treasuries ont baissé après la publication d'une hausse plus forte que prévu des reventes de logements aux Etats-Unis en mai. ([ID:nL5N0OX4MJ])

* Tableau des principaux marchés mondiaux : [ID:L6N0P448P]

* Les Bourses européennes en 2014: http://link.reuters.com/pap87v

* Les performances des classes d'actifs en 2014: http://link.reuters.com/gap87v

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.