Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le secteur du BTP en pleine expansion en Allemagne

Reuters23/12/2015 à 12:33

LE SECTEUR DU BTP EN PLEINE EXPANSION EN ALLEMAGNE

par Michael Nienaber

NEUKIRCH, Allemagne (Reuters) - Installée à Neukirch dans le sud de l'Allemagne, près du lac de Constance à la limite de la Suisse et de l'Autriche, Bauer Holzbausysteme, entreprise familiale de construction, est débordée par les commandes de maisons préfabriquées.

Ces logements sont destinés à accueillir certains des centaines de milliers de réfugiés et de migrants qui ont afflué en Allemagne cette année mais l'entreprise ne peut pas suivre, alors son patron, Jörg Bauer, a décidé d'embaucher et d'investir pour augmenter la production.

"Nous sommes sur le point de mettre en place une double équipe dans notre usine de Neukirch, d'ouvrir une plus grande usine à Lindau et d'augmenter nos effectifs pour les passer de 40 actuellement à 60", détaille-t-il.

Cet afflux de réfugiés n'est qu'un élément s'ajoutant aux multiples facteurs alimentant déjà le redressement du secteur de la construction en Allemagne, dont il représente 4% du produit intérieur brut (PIB) avec 2,5 millions d'emplois répartis dans 300.000 entreprises.

La croissance démographique des grandes villes, un coût de l'emprunt historiquement bas et la hausse du pouvoir d'achat tirée par la progression des salaires incitent de nombreux Allemands à surmonter une réticence culturelle à posséder leur propre logement et à considérer l'immobilier comme un investissement rentable.

Cette demande, conjuguée au programme d'investissements du gouvernement destiné à moderniser des infrastructures routières pour 13 milliards d'euros en 2016, devrait faire progresser les revenus du BTP de 2,5% l'année prochaine en Allemagne pour les porter à 235 milliards d'euros, leur plus haut niveau depuis 2000, selon la fédération du secteur.

"De plus en plus d'Allemands placent leur argent dans l'immobilier", remarque Hans-Werner Sinn, président de l'institut économique Ifo.

LES COURS DE BOURSE S'ENVOLENT

L'indice Ifo de la construction, qui mesure le moral des entrepreneurs du secteur, a atteint en novembre son plus haut niveau depuis la réunification de l'Allemagne en 1990, qui avait été suivie d'une période de forte expansion en raison des besoins de reconstruction dans l'ex-RDA.

Cet optimisme se retrouve dans la valorisation des entreprises.

L'action du groupe immobilier Patrizia Immobilien, lancé dans la construction de 4.000 nouveaux appartements dans plusieurs villes comme Munich, Hambourg ou Berlin, a bondi d'environ 120% cette année.

Hochtief, davantage spécialisé dans les infrastructures comme les autoroutes, a vu son titre s'envoler d'environ 50% depuis le 1er janvier.

L'Allemagne reste confrontée à un manque de logements du fait du ralentissement des constructions sur la période 2001-2009, marquée par la réduction des incitations fiscales à l'investissement résidentiel et la suppression d'une subvention en faveur des propriétaires occupant leur logement.

De janvier à septembre 2015, des permis de construire ont été délivrés pour environ 223.000 appartements, montrent les statistiques officielles, soit une hausse de 5% par rapport à la même période de l'an dernier.

Sur l'ensemble de l'année, les autorisations de permis de construire devraient atteindre quasiment 300.000 appartements, ce qui restera insuffisant pour répondre à la croissance urbaine. Les experts estiment qu'il faudrait construire plus de 400.000 appartements par an face au développement des grandes villes comme Berlin, Munich et Hambourg.

Cette situation fait craindre une surchauffe du secteur.

"Nous n'avons pas encore de bulle en Allemagne", estime Jörg Krämer, chef économiste chez Commerzbank. "Mais il y a un véritable risque que cela se transforme en bulle dans les années à venir."

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.