1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le secrétaire au Trésor convoqué au Congrès pour s'exprimer sur le "shutdown"
Reuters17/01/2019 à 21:34

 (Actualisé avec Maison blanche sur Pelosi § 8-9-10)
    WASHINGTON, 17 janvier (Reuters) - Le secrétaire américain
au Trésor, Steven Mnuchin, sera interrogé la semaine prochaine
sur les effets de la fermeture partielle des administrations
fédérales par les membres de la commission chargée des affaires
fiscales de la Chambre des représentants.
    Dans un communiqué diffusé jeudi, la commission précise que
Mnuchin a été convoqué le 24 janvier.
    Dans une lettre en date de mercredi, le président de la
commission des Voies et Moyens, le démocrate Richard Neal, lui
demande d'éclaircir les effets du "shutdown" sur les
déclarations de revenus des particuliers américains.
    L'Internal Revenue Service, le fisc américain, a annoncé
qu'il ferait revenir 46.000 fonctionnaires au chômage technique
depuis le début du "shutdown", le 22 décembre dernier, pour
traiter les déclarations fiscales, les remboursements et autres
tâches.
    Les Américains doivent déclarer leurs revenus entre le 28
janvier et le 15 avril, dernier délai.
    Le département d'Etat a parallèlement annoncé jeudi qu'il
rappelait des fonctionnaires au chômage technique, qui seront
payés le 14 février sur des fonds disponibles. "En tant
qu'agence travaillant à la sécurité nationale, il est impératif
que le département de l'Etat accomplisse sa mission", explique
le sous-secrétaire d'Etat adjoint Bill Todd.
    Quant à Donald Trump, qui a renoncé à se rendre au Forum
économique mondial de Davos en raison de la fermeture partielle
de l'administration, il a informé jeudi Nancy Pelosi que le
déplacement que la présidente démocrate de la Chambre projetait
de faire à Bruxelles, en Egypte et en Afghanistan était repoussé
pour le même motif.
    Plus généralement, a précisé la Maison blanche, Pelosi
n'aura plus le droit jusqu'à nouvel ordre d'utiliser d'avions
militaires pour ses déplacements, comme c'est l'usage pour les
"speakers" de la Chambre des représentants.
    "Il a suspendu sa possibilité d'utiliser l'aviation
militaire", a dit la porte-parole de la présidence, Sarah
Sanders.
    La veille, invoquant des inquiétudes liées à la sécurité en
cette période de "shutdown", Pelosi avait écrit à Trump pour lui
demander de repousser son discours annuel sur l'état de l'Union,
prévu le 29 janvier.
    Les Etats-Unis vivent le plus long "shutdown" de leur
histoire, qui en est désormais à 27 jours. Cette fermeture d'un
quart des administrations fédérales concerne 800.000
fonctionnaires. 
    Elle découle de l'exigence du président Donald Trump
d'obtenir 5,7 milliards de dollars pour financer la construction
d'un mur à la frontière mexicaine et du refus des démocrates,
désormais majoritaires à la Chambre des représentants, de lui
voter ces fonds.

 (David Morgan, Lisa Lambert et Tim Ahmann
Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer