Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le S&P-500 en hausse à Wall Street, portée par les "techs"
information fournie par Reuters13/10/2021 à 23:00

LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN ORDRE DISPERSÉ

LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN ORDRE DISPERSÉ

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le S&P-500 ayant enregistré des gains dans le sillage des grandes valeurs technologiques et après la publication du compte-rendu de la réunion de septembre de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice Dow Jones a perdu 0,53 point, à 34.377,81 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 13,15 points, soit 0,33%, à 4.364,85 points.

Le Nasdaq Composite a avancé 105,71 points (0,73%) à 14.571,64 points.

Les "minutes" de la Fed, publiées en début d'après-midi mercredi, montrent que les responsables de la banque centrale ont signalé le mois dernier qu'ils pourraient commencer à réduire mi-novembre les mesures de soutien déployées face à l'impact de la crise sanitaire du coronavirus. Ils restent toutefois partagés sur l'ampleur de la menace représentée par l'inflation.

Plus tôt dans la journée, des données communiquées par le département du Travail ont montré que les prix à la consommation ont continué d'augmenter en septembre, alimentant l'hypothèse de voir la Fed relever ses taux d'intérêt.

Alors même qu'elle a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, la banque JPMorgan Chase a décliné de 2,6%, tirant vers le bas le Dow Jones et le S&P-500.

"Le marché est dans une phase attentiste" avec les résultats trimestriels, a commenté Jim Awad, directeur général de Clearstead Advisors LLC, à New York, ajoutant espérer que des perspectives solides pour les entreprises américaines contribueraient à soutenir les prix.

Les grandes valeurs technologiques, dont Amazon, Alphabet et Microsoft, ont progressé.

Blackrock, numéro un mondial de la gestion d'actifs, a fini dans le vert (+3,8%) après avoir fait état dans la journée d'un bénéfice trimestriel supérieur aux prévisions, à la faveur d'une reprise économique qui a dopé ses actifs sous gestion et ses commissions.

Sont désormais attendues jeudi les publications des résultats trimestriels de Bank of America, Citigroup, Wells Fargo et Morgan Stanley. Goldman Sachs communiquera les siens vendredi.

(version française Jean Terzian)

1 commentaire

  • 13 octobre23:58

    C'est le baroud d'honneur avant le krach.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.