Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le rebond des actions continue, la remontée des rendements aussi
information fournie par Reuters27/06/2022 à 13:15

LE REBOND DES ACTIONS CONTINUE, LA REMONTÉE DES RENDEMENTS AUSSI

LE REBOND DES ACTIONS CONTINUE, LA REMONTÉE DES RENDEMENTS AUSSI

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes progressent à mi-séance lundi, l'annonce d'un nouvel allègement des restrictions sanitaires en Chine et la baisse des cours du pétrole favorisant la poursuite du rebond entamé en fin de semaine dernière, entre achats à bon compte et regain d'optimisme sur l'économie mondiale et l'inflation.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais suggèrent une progression de 0,18% pour le Dow Jones à l'ouverture, de 0,34% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,45% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40, freiné par la baisse d'EssilorLuxottica, ne gagne plus que 0,22% à 6.086,90 points à 11h00 GMT après avoir inscrit un plus haut de deux semaines à 6.156,60. À Londres, le FTSE 100 prend 0,6% et à Francfort, le Dax avance de 0,91%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,85%, le FTSEurofirst 300 de 0,6% et le Stoxx 600 de 0,67%, au plus haut depuis le 14 juin.

L'indice mondial MSCI, qui profite aussi de la clôture en nette hausse des places asiatiques (+1,43% pour Tokyo, +0,88% pour Shanghaï), se dirige vers sa troisième séance positive d'affilée.

L'annonce ce week-end de la réouverture des établissements scolaires à Pékin et les déclarations du secrétaire général du Parti communiste à Shanghaï sur la victoire dans la "guerre" contre le COVID-19 alimentent le regain d'optimisme suscité la semaine dernière par le repli des cours du pétrole.

Ce dernier pourrait profiter rapidement aux entreprises comme aux ménages et surtout, il pourrait inciter les banques centrales à resserrer moins rapidement qu'anticipé leur politique monétaire dans les mois à venir, ce qui réduirait le risque de récession.

Dans l'immédiat, les investisseurs suivent les nouvelles en provenance de Bavière, où les chefs d'Etat et de gouvernement du G7 devaient discuter entre autres de la possibilité de plafonner le prix du baril du pétrole et de celle d'interdire les importations d'or russe.

À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

La plus forte hausse sectorielle en Europe est pour les matières premières (+2,86%), qui profitent du rebond des cours des métaux de base (+0,85% par exemple pour le cuivre), favorisé par l'amélioration de la situation sanitaire en Chine et par la baisse du dollar.

ArcelorMittal gagne 2,16%, Rio Tinto 3,09%, Antofagasta 3,21%.

En tête du Stoxx 600, le néerlandais Prosus bondit de 18,41% après avoir annoncé un plan de rachats d'actions qu'il prévoit de financer par la vente de titres du chinois Tencent, dont il possède 28,9%.

En baisse, EssilorLuxottica, Generali et Mediobanca perdent respectivement 1,36%, 2,62% et 3,11% après le décès de Leonardo Del Vecchio, président du géant de l'optique et actionnaire clé de la banque d'affaires.

TAUX

La révision des anticipations de taux continue de favoriser la remontée des rendements des bons du Trésor américain après les plus bas de deux semaines touchés en milieu de semaine dernière : le dix ans est en hausse de près de six points de base à 3,1734% et le deux ans d'un peu plus de trois points à 3,0873%.

La tendance est la même pour les rendements de la zone euro en cette première séance d'une semaine qui sera animée notamment par les premiers chiffres de l'inflation en juin en Allemagne (jeudi) et dans la zone euro (vendredi).

Celui du Bund allemand à dix ans, qui a reculé de plus de 25 points de base la semaine dernière, reprend un peu plus de huit points à 1,553% et ses équivalents français et italien suivent le mouvement, à 2,088% et 3,661% respectivement.

CHANGES

Le dollar poursuit son repli face aux autres grandes devises (-0,27%), conséquence de la révision à la baisse des anticipations d'évolution des taux d'intérêt américains.

L'euro remonte ainsi à 1,0582 dollar (+0,27%) à quelques heures de l'ouverture du Forum annuel de la Banque centrale européenne (BCE) à Sintra, au Portugal, au cours duquel doivent s'exprimer dans les prochains jours plusieurs des principaux dirigeants de banques centrales de la planète.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, qui reculait en début de séance, est repassé dans le vert en l'absence de décision au G7 sur un éventuel plafonnement des cours mondiaux, une hypothèse évoquée ces derniers jours.

Le Brent gagne 0,38% à 113,55 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,14% à 107,77 dollars.

La semaine qui commence sera aussi animée par la réunion ministérielle de l'Opep+ jeudi.

OR

Le cours de l'or est en hausse de 0,57% à 1 836,5 dollars l'once, après les déclarations du G7 sur sa volonté de réduire les recettes tirées par la Russie de ses exportations de métal jaune.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Kate Entringer)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.