Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le rapport sur l'emploi américain vient jouer les trouble-fête
AOF03/03/2021 à 17:45

(AOF) - Les marchés actions européens ont largement réduit leurs gains ce mercredi, malgré une matinée pleine d'espoirs. Le CAC 40 a finalement gagné 0,35% à 5 830,06 points, alors que l'Euro Stoxx 50 a grappillé 0,10% à 3 711,43 points. A Wall Street, la tendance reste hésitante en fin d'après-midi: le Dow Jones avance de 0,48% alors que le Nasdaq Composite perd 0,59%.

Tout avait pourtant bien commencé ce matin: les indices européens étaient tous orientés à la hausse, les PMI Markit de février étaient globalement satisfaisants et les espoirs sur la reprise économique l'emportaient sur les craintes inflationnistes. Et ce, malgré une hausse accélérée de l'indice des prix à la production en zone euro au mois de janvier.

Dans le même temps, le marché des taux était calme et le rendement du 10 ans américain restait quasiment stable.

Tout a changé en début d'après-midi, après le rapport ADP sur l'emploi aux Etats-Unis. Ce dernier a en effet révélé que seuls 117 000 postes avaient été créés par le secteur privé en février, alors que le marché en espérait 177 000, après 195 000 (chiffre révisé de 174 000) en janvier. Un chiffre qui a fait office de piqûre de rappel pour les investisseurs, qui pensaient ces derniers jours que le plus dur était sans doute passé.

Dans la foulée de cette publication, le rendement des obligations américaines à 10 a bondi de plus de 7 points de bases pour s'établir en fin de journée à 1,476%.

Du côté des valeurs, Renault (+5,21%) a dominé le CAC 40 grâce au relèvement de recommandation de la part d'UBS, suivi de Saint-Gobain (+3,95%) et Société Générale (+3,62%).

A l'autre bout du palmarès, Engie (-2,41%) et Danone (-1,43%) ont souffert dans un environnement peu porteur pour les valeurs défensives. Le nouvel arrivant au CAC 40, Stellantis (-0,22%), longtemps dans le vert grâce à ses résultats annuels et ses perspectives favorables, a finalement plié en fin de journée.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer