Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le rachat de l'OL par Eagle Football fixé comme "ultime délai" au 7 décembre
information fournie par AOF05/12/2022 à 17:02

(AOF) - L'OL Groupe (-0,71% à 2,79 euros) a annoncé ce lundi avoir concédé un « ultime délai », jusqu'à mercredi, pour la cession de l'Olympique lyonnais au milliardaire américain John Textor, via sa holding Eagle Football. Le montant de l'opération est estimé à 800 millions d'euros. "Au regard des avancées réalisées dans les 48 dernières heures, "un ultime délai a été concédé à Eagle au 7 décembre 2022 pour trouver un accord final, inconditionnel et financé avec l'ensemble des parties, accord sur la base duquel la mécanique de closing pourra être engagée", précise un communiqué.

La deadline de la vente du club rhodanien à John Textor est donc repoussée pour la troisième fois, après deux tentatives le 21 octobre et le 17 novembre dernier.

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par John Textor, s'est engagée auprès de ses principaux actionnaires historiques (Pathé, IDG Capital et Holnest) à acquérir 39 201 514 actions OL Groupe au prix de 3 euros par action et 789 824 OSRANEs OL Groupe au prix de 265,57 euros par OSRANE. Le contrat d'acquisition est ferme et inconditionnel ; en particulier, il ne comprend pas de conditions relatives au financement de l'opération ou d'accords de tiers.

Eagle Football s'est en outre engagée à souscrire, sous réserve de la réalisation de ces acquisitions, à une augmentation de capital réservée d'OL Groupe d'un montant total de 86 millions d'euros. Cette augmentation de capital a été approuvée par l'assemblée générale du 29 juillet 2022.

En ce qui concerne la dette du groupe Olympique Lyonnais, il est rappelé que l'ensemble des prêteurs du groupe Olympique Lyonnais ont donné leur consentement à l'opération ("waivers"), avec effet au closing.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "hôtellerie et loisirs"

Un tourisme mondial toujours en progression

Sur les neuf premiers mois de l'année 2022, 700 millions de touristes ont voyagé à l'international, soit plus du double (+133%) du chiffre enregistré à la même période en 2021. Ce chiffre atteint 63 % des niveaux de 2019, ce qui devrait permettre au secteur d'atteindre 65 % de ses niveaux pré-pandémiques en 2022. Ce résultat est dû à un fort niveau de demande et à la levée progressive des restrictions dans un grand nombre de pays. L'Europe soutient significativement ce rebond avec l'arrivée de 477 millions de personnes entre janvier et septembre 2022 (68% du total mondial), atteignant 81% du niveau pré-covid. Le tourisme y est tiré par une forte demande intra-régionale et des voyages en provenance des États-Unis. Certaines destinations ont enregistré des augmentations notables de leurs recettes, notamment la Serbie, la Roumanie, la Turquie, la Lettonie, le Portugal, le Pakistan, le Mexique, le Maroc et la France.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.34%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 05/12/2022 à 17:02:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.