1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Quai d'Orsay déconseille la Syrie aux journalistes
Reuters16/03/2018 à 11:58

    PARIS, 16 mars (Reuters) - Le ministère français des
Affaires étrangères a déconseillé vendredi aux journalistes de
se rendre en Syrie en raison d'une "recrudescence de la
violence", particulièrement dans la Ghouta orientale et le
canton d'Afrin, théâtre d'une offensive de l'armée turque.
    Sept ans après le début du conflit syrien, les forces
gouvernementales, appuyées par la Russie, semblent sur le point
de reprendre la totalité du fief rebelle de la Ghouta, à l'est
de Damas, d'où 20.000 civils ont fui jeudi, selon l'Observatoire
syrien des droits de l'Homme (OSDH).
    "Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir renoncer à
tout projet éventuel de vous rendre dans ce pays ou d'y envoyer
des collaborateurs", déclare la porte-parole du Quai d'Orsay
dans une note adressée aux rédactions.
    "Une vigilance particulière devrait s'exercer lors de
l'acquisition des reportages de journalistes indépendants s'ils
ont été réalisés dans des conditions les exposant à des risques
disproportionnés", ajoute Agnès Von Der Mühll.

 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • zouquett
    16 mars12:15

    c'est sûr que c'est dangereux mais parmi nos journaleux , guère de Frank Kappa..ils garde le casque sur la tête même au Hilton de BeyrouthMais on est sauvés grâce à l'observatoire syrien des machins - chouette : rien que la vérité vraie !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer