Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Qatar va acheter quatre fleurons de l'hôtellerie française

Reuters23/06/2012 à 16:30

Le Qatar va acheter quatre fleurons de l'hôtellerie française

PARIS (Reuters) - Les acquisitions du Qatar dans l'hôtellerie de luxe française se multiplient avec l'achat de quatre nouveaux hôtels et de l'immeuble du Figaro, à Paris, écrit samedi Le Figaro.

Le groupe hôtelier américain Starwood Capital, qui avait déjà vendu le prestigieux hôtel Crillon à Paris, vendrait à un investisseur du Qatar quatre de ses plus gros établissements français.

Il s'agit du Concorde Lafayette Porte Maillot et de l'hôtel du Louvre, tous deux à Paris, du palais de la Méditerranée à Nice et du Martinez à Cannes.

Le montant de l'opération serait de 700 à 750 millions d'euros, précise Le Figaro.

La vente de ces établissements serait à l'ordre du jour du comité central d'entreprise (CCE) du Groupe du Louvre (Starwood Capital), prévu le 28 juin.

Après être entré au capital de fleurons industriels, le Qatar a effectué son entrée dans le sport français en rachetant le club de football PSG et en lançant la chaîne BeIN Sport.

Le Qatar et la France sont liés depuis longtemps par des intérêts communs dans le domaine énergétique. L'armée qatarie est équipée à 80% de matériel français et pourrait être un client pour l'avion de combat Rafale.

"RELATION ÉTROITE"

Le Qatar reste un partenaire incontournable de la France au Moyen-Orient, même si ses dirigeants n'auront sans doute pas le même degré d'intimité avec le président socialiste François Hollande qu'avec son prédécesseur de droite, Nicolas Sarkozy, disent des diplomates proches de la gauche.

Le Premier ministre du Qatar l'avait confirmé à sa manière début juin à l'issue d'un entretien de plus d'une heure avec le nouveau chef de l'Etat français.

"Les relations entre les deux pays sont des relations institutionnelles, pas personnelles (...) C'est une relation étroite", a dit Cheikh Hamad bin Jassim Al Thani.

Des diplomates proches de la gauche plaident pour un rééquilibrage des rapports avec ce micro-état immensément riche du Golfe, dont Nicolas Sarkozy, fort de relations personnelles avec l'émir et le Premier ministre qataris, avait fait une sorte de joker diplomatique.

Mais l'ancien ambassadeur Denis Bauchard, spécialiste du Moyen-Orient et auteur d'un livre sur "Le nouveau monde arabe", parie pour sa part sur une continuité de la coopération déjà très ancienne entre la France et le Qatar.

"Ça se fera plus discrètement et de manière moins ostensible mais ça va continuer", a-t-il dit à Reuters.

Le Qatar, moins de 12.000 km2 et deux millions d'habitants dont un dixième de nationaux, possède les troisièmes réserves de gaz naturel du monde, dont il est le premier exportateur. Il produit aussi environ 1,2 million de barils de pétrole par jour.

Depuis quelques années, il manifeste une forte volonté de jouer un rôle politique régional en s'appuyant sur sa puissance financière, notamment par le biais de son fonds souverain, le Qatar Investment Authority (QIA).

Gérard Bon, avec Emmanuel Jarry

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.