Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le private equity mondial devrait continuer de tirer son épingle du jeu, selon Pictet WM
information fournie par AOF11/08/2022 à 15:26

(AOF) - Jacques Henry, Head of Equities chez Pictet Wealth Management, a fait le point sur les performances du private equity en 2022 alors que la hausse des rendements pourrait mettre en péril cette classe d'actifs. Première observation, les rendements du private equity sont restés globalement stables au premier trimestre de 2022 (selon les dernières données disponibles), tirés quelque peu vers le bas par le capital-risque (venture capital - VC).

Deuxième observation, la vague d'innovation actuelle s'estompe et les conditions de financement se détériorent, ce qui exerce une contrainte à la baisse sur les rendements du capital-risque, similaire à celle sur le Nasdaq.

Pendant les crises de marché observe Jacques Henry, le private equity a tendance à moins baisser que les actions cotées en bourse.

Compte tenu de la hausse générale des rendements obligataires, Pictet Wealth Management s'attend à ce que le taux d'intérêt moyen payé pour financer les buyouts converge vers la moyenne à long terme de 6,3%, légèrement supérieure aux 6% actuels. En d'autres termes, la société de gestion ne considère pas que la hausse actuelle des taux d'intérêt change la donne en matière de performance des rachats d'entreprises.

À la fin juin 2022, la valorisation des opérations de rachat mesurée par EV/EBITDA (Enterprise Value / Earnings before Interest Taxes Depreciation and Amortization – valeur de l'entreprise / bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) pour le private equity mondial s'élevait à 12,7x. L'écart de valorisation potentiel se situe entre 5 % et 10 %.

Sur la base de l'analyse historique des retraits, Pictet Wealth Management pense que le capital-risque a enregistré des rendements de l'ordre de -12% à -15% au deuxième trimestre 2022 et les rachats de l'ordre de -10%.

Le rendement attendu sur 10 ans pour le private equity mondial par le gérant s'élève à une moyenne annuelle de 9,2% (en dollars), soit une prime de rendement de 3% par rapport à l'indice MSCI AC World.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.