Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le président égyptien se dit serein malgré la chute de la livre

Reuters31/12/2012 à 16:47

LA CHUTE DE LA LIVRE ÉGYPTIENNE N'INQUIÈTE PAS MOHAMED MORSI

LE CAIRE (Reuters) - Le cours de la livre égyptienne, tombé à son plus bas niveau historique, n'inquiète pas le gouvernement et la situation "s'équilibrera d'ici quelques jours", a déclaré le président Mohamed Morsi, cité par l'agence officielle Mena lundi.

Mohamed Morsi s'est exprimé dimanche soir lors d'une rencontre avec des journalistes arabes.

"Le marché retrouvera la stabilité", a dit le président Morsi cité par Mena.

La chute de la livre "ne nous inquiète pas ou ne nous effraie pas, et dans les jours à venir, elle s'équilibrera", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le directeur de la Fédération bancaire égyptienne, Tarek Amer, a estimé que le nouveau système d'enchères pour l'achat et la vente de devises étrangères introduit dimanche par la banque centrale constituait un "premier pas important" vers un libre flottement du cours de la livre.

Celle-ci a poursuivi sa chute lors de la nouvelle adjudication de devises étrangères réalisée par la banque centrale, d'un montant de 74,8 millions de dollars. Elle est tombée à 6,3050 pour un dollar contre 6,2425 dimanche lors de la première opération de ce type.

Le nouveau dispositif vise à endiguer la baisse des réserves de change égyptiennes, qui ne représentent plus que trois mois d'importations, un niveau jugé critique par la banque centrale.

Les tensions politiques, liées notamment à la nouvelle constitution approuvée par référendum il y a quelques jours, ont poussé de nombreux Egyptiens à convertir leur épargne en dollars.

SITUATION ÉCONOMIQUE "TRÈS FRAGILE"

Pour les banquiers privés, le nouveau dispositif d'adjudications de la banque centrale préfigure une dévaluation en bon ordre de la livre alors que les autorités monétaires ont consacré ces deux dernières années plus de 20 milliards de dollars (15,2 milliards d'euros), soit plus de la moitié des réserves de change, à défendre la monnaie nationale.

Le Premier ministre, Hisham Kandil, a reconnu dimanche que l'économie égyptienne était dans une situation "très difficile et très fragile".

Il a annoncé que les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) pour un prêt de 4,8 milliards de dollars reprendraient en janvier.

Le FMI a donné son accord de principe en novembre, mais le gouvernement du Caire a repoussé à janvier sa demande définitive et reporté une série de hausses d'impôt, afin de se donner le temps d'expliquer au pays son plan d'austérité.

Les efforts du chef du gouvernement pour relancer l'activité ont été mis à mal par les récents troubles, qui ont à nouveau fait fuir des touristes recommençant à fréquenter l'Egypte. Le secteur touristique fournit un emploi sur huit.

L'opposition compte bien exploiter les mesures de rigueur prévues par le gouvernement pour s'imposer face aux islamistes lors des élections législatives du début de l'an prochain.

Deux Egyptiens sur cinq vivent en-dessous ou au niveau du seuil de pauvreté et dépendent largement des aides publiques pour subsister, un poste budgétaire qui grève les finances de l'Etat.

Tom Perry et Patrick Werr, Hélène Duvigneau, Nicolas Delame et Pascal Liétout pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.