Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Premier ministre libyen se rendra bientôt en Italie

Reuters26/07/2017 à 17:28
    PARIS, 26 juillet (Reuters) - Le Premier ministre libyen 
Fayez Seraj indique, dans une interview à France 24 diffusée 
mercredi, qu'il se rendra prochainement en Italie où 
l'initiative française visant à rétablir la stabilité dans une 
Libye plongée dans le chaos depuis six ans suscite agacement et 
irritation.  
    Emmanuel Macron a organisé mardi près de Paris une rencontre 
entre les deux frères ennemis libyens, Fayez Seraj et le chef 
militaire Khalifa Haftar, qui a débouché sur l'adoption d'une 
déclaration commune en dix points, une première  .  
    Cette réunion, à laquelle a également participé l'émissaire 
de l'Onu Ghassan Salamé, a fait grincer des dents en Italie, 
longtemps en pointe dans les efforts déployés pour rétablir la 
stabilité dans son ancienne colonie. 
    "Nous dialoguons avec toutes les parties, je vais me rendre 
bientôt en Italie afin de poursuivre ce dialogue avec l'Italie, 
les Européens, la communauté internationale", déclare le chef du 
gouvernement d'union nationale (GAN) reconnu par l'Onu.  
    "M. Macron m'a affirmé qu'il était en contact avec les 
Italiens, avec le président du conseil italien Gentiloni, je 
crois que c'est simplement un buzz médiatique plus qu'un 
problème politique", ajoute Fayez Seraj, dans son entretien à 
France 24.     
    Dans leur déclaration commune, les deux frères rivaux 
s'engagent notamment sur un cessez-le-feu dans le pays, à 
l'exception de la lutte contre le terrorisme, et à la tenue 
d'élections "dès que possible". 
    "Cette feuille de route est un ensemble d'idées posées sur 
la table, négociables, qui nécessitent beaucoup de travail, de 
coordination", souligne le Premier ministre libyen.  
    "Bien sûr nous avons besoin de l'aide de la communauté 
internationale, nous en avons parlé avec Ghassan Salamé, de la 
nécessité de l'appui des Nations unies notamment pour la 
supervision, le contrôle, l'organisation de ces élections afin 
que les résultats de ces élections soient transparents et 
acceptables pour tous", ajoute-t-il.  
    Le chemin à parcourir reste long en Libye, où le GNA reste 
toujours contesté par le parlement de Tobrouk, à l'Est, et peine 
à unifier les différentes forces politiques derrière lui. 
    Le pays est également devenu une plaque tournante des 
réseaux de passeurs et de trafiquants depuis la chute de 
Mouammar Kadhafi, en 2011.  
    "Nous avons reçu beaucoup de promesses (d'aide de l'Union 
européenne pour faire face à l'afflux de migrants-NDLR) mais 
l'exécution est lente", estime Fayez Saraj.  
    "Nos partenaires travaillent, essaient de nous aider, 
surtout l'Italie", ajoute-t-il. "Mais il ne faut pas que 
l'Italie porte seule ce fardeau. Je m'étonne que certains pays 
européens actuellement refusent d'accepter des immigrés."  
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

104.25 +0.58%
5400.51 -0.23%
24.4 -1.45%
0.923 -4.55%
EO2
5.88 -2.00%
1.37 -14.38%
0.736 0.00%
136.05 -2.12%
40.24 -1.18%
50.69 +0.78%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.