1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Premier ministre grec n'exclut pas une nouvelle aide
Reuters30/03/2012 à 11:22

ATHÈNES N'EXCLUT PAS UNE NOUVELLE AIDE FINANCIÈRE

MILAN (Reuters) - Le Premier ministre grec Lucas Papadémos a déclaré que le pays faisait tous les efforts nécessaires pour éviter de devoir recourir à un troisième plan d'aide internationale, tout en ajoutant que l'on ne pouvait exclure une telle éventualité.

"Une forme d'assistance financière pourrait être nécessaire mais nous devons travailler sans relâche pour éviter une telle éventualité", dit-il dans un entretien publié vendredi par le quotidien Il Sole 24 Ore.

Lucas Papadémos ajoute que la Grèce pourrait se retrouver dans l'incapacité de retrouver un accès aux marchés des capitaux même si toutes les mesures convenues dans le cadre du deuxième plan d'aide sont mises en places.

"Il est difficile de prévoir les conditions de marché et les attentes en 2015", ajoute--t-il.

Le Premier ministre grec répète une nouvelle fois qu'une sortie de la zone euro de la Grèce aurait des conséquences désastreuses.

"Le retour de la drachme susciterait une inflation élevée, une instabilité des échanges et une chute de la valeur réelle des dépôts bancaires", poursuit-il.

Le 14 mars dernier, les pays de la zone euro ont officiellement approuvé un deuxième plan d'aide, de 130 milliards d'euros, qui permettra à la Grèce de se financer jusqu'en 2014.

Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • fdi1
    30 mars09:33

    C'est limite comme déclaration.!!!!!!!!!!!!!!!Cela va faire plaisir à Angela................

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer