1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Premier ministre éthiopien souhaite un pluralisme politique
Reuters22/07/2018 à 17:36

    ADDIS ABEBA, 22 juillet (Reuters) - L'Ethiopie doit
s'engager sur la voie d'une démocratie pluraliste, a déclaré
dimanche le chef de cabinet du Premier ministre éthiopien alors
que le pays opère une série de réformes significatives.
    Le pays reconnaît le pluralisme partisan mais tous les
sièges du parlement sont détenus par des élus du Front
démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien depuis son
accession au pouvoir en 1991.
    La coalition gouvernementale profite d'une croissance
économique supérieure annuelle à celle de tous les autres pays
de la zone sub-saharienne depuis une décennie.
    Depuis son arrivée à la tête du gouvernement en avril, Abiy
Ahmed a enclenché plusieurs réformes dont la libération des
prisonniers politiques, la libéralisation progressive de
l'économie et la conclusion d'une paix avec le voisin,
l'Érythrée.
    Abiy participait dimanche à une rencontre avec des partis
nationaux et régionaux et son chef de cabinet a rendu compte de
cette entrevue sur Twitter.
    "Le Premier ministre Abiy a conclu : compte tenu de notre
politique actuelle, il n'y a pas d'autre option que de
poursuivre une démocratie pluraliste soutenue par de solides
institutions dans le respect des droits de l'homme et de l'état
de droit".
    Les organisations politiques ont salué les réformes
entreprises par Abiy, a ajouté son chef de cabinet, et ont
souhaité une modification du code électoral.
    Des élections sont prévues en 2020.
        

 (Omar Mohammed; Pierre Sérisier pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.925 +0.79%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer