1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le pétrole termine en nette baisse à New York

Reuters06/12/2018 à 20:56
    NEW YORK, 6 décembre (Reuters) - Les cours du pétrole ont
terminé en forte baisse jeudi sur le marché new-yorkais Nymex en
l'absence d'accord chiffré de l'Opep et de ses alliés sur une
baisse de leur production.
    L'Organisation des pays exportateurs de pétrole a conclu
dans la journée un accord provisoire de réduction de la
production mais elle attend des nouvelles de la Russie avant
d'en préciser l'ampleur, ont dit deux sources du cartel.
 
    Présent à Vienne pour la réunion, le ministre russe de
l'Energie Alexandre Novak est reparti en Russie pour des
consultations avec le président Vladimir Poutine mais devrait
être de retour dans la capitale autrichienne vendredi.
    La réunion ministérielle de l'Opep reprendra à 8h00 GMT et
celle avec les pays non Opep commencera à 11h00 GMT.
    Les observateurs attendent un accord sur une réduction de
production comprise entre 1,0 et 1,4 million de barils par jour
pour tenter de redresser les prix, qui ont perdu 25% depuis le
début du trimestre.
    Les cours ont toutefois réduit leurs pertes après l'annonce
d'une baisse des stocks américains la semaine dernière pour la
première fois en 11 semaines. Les données publiées jeudi par
l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) montrent
aussi que les Etats-Unis sont devenus exportateurs nets de brut
et de carburant pour la première fois depuis au moins 1991.
  
    Le contrat janvier sur le brut léger américain (West Texas
Intermediate, WTI)  CLc1  a perdu 1,40 dollar, soit 2,65%, à
51,49 dollars le baril, après un point bas à 50,08.
    Le Brent  LCOc1  a cédé 1,50 dollar cents (2,44%) à 60,06
dollars après avoir reculé en séance jusqu'à 58,36.

 (Devika Krishna Kumar, Véronique Tison pour le service
français)
 
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer