1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pétrole termine en hausse à New York, en repli sur la semaine
Reuters10/08/2018 à 20:50

    NEW YORK, 10 août (Reuters) - Les cours du pétrole ont
terminé en hausse vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, les
craintes d'un resserrement de l'offre après l'entrée en vigueur
des sanctions américaines contre l'Iran contrebalançant celles
d'un ralentissement économique mondial dû à l'escale des
tensions commerciales internationales.    
    Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas
Intermediate, WTI)  CLc1  a gagné 82 cents, soit 1,23%, à 67,63
dollars le baril.
    Le Brent  LCOc1  a pris 74 cents (1,03%) à 72,81 dollars.
    Sur la semaine, le premier affiche toutefois un repli de
plus de 1% et le second d'environ 0,6%.
    Les frictions commerciales internationales croissantes ont
jeté une ombre sur les perspectives de croissance de l'économie
mondiale. Les investisseurs redoutent qu'elles ne pèsent sur la
demande de matières premières.    
    Malgré ces inquiétudes, le rétablissement d'une première
série de sanctions américaines contre Téhéran a eu un effet
positif sur les cours. La seconde salve, prévue pour novembre,
concernera directement le pétrole et devrait peser sur l'offre
de brut mondiale.
    Les analystes estiment que les exportations de pétrole de
l'Iran devraient baisser de 500.000 à 1,3 million de barils par
jour (bpj).
    L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu
vendredi que le marché du pétrole pourrait connaître davantage
de soubresauts d'ici la fin de l'année.
    "Le récent ralentissement du marché, avec des tensions à
court terme sur l'offre, des prix actuellement plus bas, et un
ralentissement de la croissance de la demande, pourrait ne pas
durer", dit l'agence dans son rapport mensuel.
    "L'entrée en vigueur des sanctions contre l'Iran, associée
peut-être à des problèmes de production ailleurs, pourrait
rendre très compliqué le maintien de l'offre mondiale."
    Le groupe parapétrolier Baker Hughes a par ailleurs fait
état de 10 puits de forage supplémentaires la semaine au 10 août
aux Etats-Unis, ce qui porte leur total à 869, leur niveau le
plus élevé depuis mars 2015.  

 (Jessica Resnick-Ault
Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service franças)
 
 

Valeurs associées

Ice Europ -0.97%
NYMEX +1.07%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer